Exposition : Philippe Lejeune à Chartres

Rédigé par Geneviève Bayle le dans Culture

Exposition : Philippe Lejeune à Chartres
Misereor super turbam, c Photo Atelier 80

Il y a un an le peintre Philippe Lejeune (1924-2014), fondateur de « l’École d’Etampes », quittait ce monde. Aujourd’hui la ville de Chartres lui rend hommage par une large rétrospective dans la magnifique collégiale Saint-André.

En 1941, jeune homme, il rêvait de peindre comme les Italiens et espérait apprendre chez Maurice Denis aux ateliers d’arts sacrés la manière des primitifs. Il y reçut une formation classique faite de dessin d’anatomie et de nature morte… Le Père Régamey venait à l’atelier enseigner l’histoire de l’art. Passionné par les techniques picturales des anciens, il se plongea dans l’étude du Traité de la peinture de Cennino Cennini. Il chercha sa manière, oscillant entre diverses tendances, allant d’un certain surréalisme à un cubisme marqué par l’œuvre de Cézanne qu’il admirait. Puis sa peinture prit une autre forme, semblant trouver sa force, son expression en partant d’un fond coloré abstrait dont il sortit des personnages à la fois esquissés et très maîtrisés. Douleurs et peines mais aussi élévation vers la Lumière caractérisent son œuvre résolument imprégnée de foi.

Une quarantaine d’œuvres sont données à voir parmi lesquelles on découvre les cartons des vitraux qu’il réalisa pour l’église Notre-Dame de la Brèche de Chartres qui comptent parmi ses dernières réalisations.

 

Collégiale Saint-André, 2, rue Saint-André, 28000 Chartres. Du mardi au dimanche : 10 h - 19 h, vendredis et samedis : nocturnes jusqu’à 22 h. Entrée libre. À partir du 21 juin et jusqu’au 23 août 2015.

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire