Exposition : Jacques Émile Blanche

Rédigé par Geneviève Bayle le dans Culture

Exposition : Jacques Émile Blanche
© Musées de la ville de Rouen, Photographie C. Lancien, C. Loisel; © Musées de la ville de Rouen, Agence Albatros

Le peintre, l’écrivain, le musicien, l’homme du monde qu’était Jacques Émile Blanche (1861-1942), est mis à l’honneur au Palais Lumière de la ville d’Évian. 

 

Né à Paris, dans une famille bourgeoise, cultivée, de médecins aliénistes, dès sa jeunesse, il côtoie les intellectuels et les artistes assistants aux réceptions hebdomadaires organisées par ses parents. Son grand-père et son père ont renouvelé profondément les traitements psychiatriques accueillant dans leur hôtel particulier des malades célèbres tels Gérard de Nerval ou Guy de Maupassant. Quatrième enfant et seul survivant de la fratrie, il est surprotégé par sa mère. L’exposition s’ouvre avec les portraits de celle-ci, de son père et de sa femme, Rose, épousée sur le tard, dans un style marqué par Manet qu’il admire. 123 œuvres sont données à voir. Essentiellement portraitiste, il peint les personnalités de son temps dont le si célèbre Marcel Proust mais aussi des natures mortes, des scènes anglaises (il séjourna plusieurs fois à Londres), des scènes d’intérieurs. Avec une dextérité certaine mais sans une touche vraiment personnelle, il saisit la psychologie de ses modèles. Pour André Gide, qui fut un de ses amis, il avait un « talent sans génie » tandis que Maurice Denis disait qu’il laissait « un ensemble précieux pour les historiens de l’avenir. Cette galerie est le Panthéon d’une époque ».

Palais Lumière, quai Albert-Besson, 74500 Évian. Tél. : 00 33 (0)4 50 83 15 90. Ouvert tous les jours de 10h à 19h (lundi : 14h-19h). Ouvert les jours fériés. Jusqu'au 6 septembre.

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire