Au cinéma : Les Minions

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

Au cinéma : Les Minions

Les Minions, ces drôles de personnages monocellulaires jaunes, sont en pleine dépression. Toujours au service des êtres les plus méchants et cruels qui soient (dont Napoléon !), ils n’ont jamais rien pu faire pour les protéger, et ils sont morts les uns après les autres. Plus audacieux que ses camarades, Kevin décide de partir à la recherche d’un nouveau maître, accompagné de Stuart et de Bob.

Valeur artistique : Après le succès international de Moi, moche et méchant et, surtout, des Minions, les studios Universal ne pouvaient pas passer à côté de cette déclinaison, en transformant ces drôles de personnages en héros de nouvelles et trépidantes aventures. L’action, qui se situe dans les années soixante, entraîne le spectateur dans une folle randonnée, de l’Antarctique à New York, pour finir à Londres, où les héros vont tenter de dérober la couronne d’Angleterre. Menées à un excellent rythme, avec de réjouissantes trouvailles et de multiples clins d’œil (en particulier aux Beatles), ces aventures, parfois outrancières, sont très distrayantes, même si l’on aurait souhaité rire un peu plus souvent.

Valeur morale : Il y a, dans ce film d’animation visible en famille (qui risque de déplaire aux Anglais), quelques scènes impressionnantes pour les tout-petits.

 

Animation américaine en 3D (2015) de Pierre Coffin et Kyle Balda, avec Sandra Bullock/Marion Cotillard (Scarlet Overkill), Jon Hamm/Guillaume Canet (Herb Overkill), Steve Carell/Gad Elmaleh (Gru jeune), Pierre Coffin (Kevin) (1h34). Sortie le 17 juin.

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire