Des laïcs défendent le mariage

Rédigé par Miguel Ayuso le dans Politique/Société

Des laïcs défendent le mariage

Les laïcs aussi ont leur mot à dire concernant le débat sur le mariage en vue du Synode.  Président de l’Union internationale des juristes catholiques, Miguel Ayuso a rassemblé en un livre, De Matrimonio, des contributions plus philosophiques que théologiques sur l’institution matrimoniale. Entretien.

Pourquoi publier aujourd’hui ce livre de défense du mariage et de la famille ?

Miguel Ayuso : Depuis plusieurs décennies, la famille souffre un processus d’érosion sociale et légale qui permet d’évoquer son « évaporation » contemporaine, due pour une bonne part à « l’éclipse » du mariage. Le mariage naturel, avant d’être chrétien, a proprement disparu des législations des pays qui furent chrétiens : il en résulte que de façon progressive il disparaît aussi de nos sociétés. C’est inévitable : le droit et la politique possèdent une évidente dimension pédagogique, de telle sorte que lorsque l’un et l’autre se laissent entraîner par les tourbillons des tendances sociales, toujours défaillantes, ils se convertissent en un facteur contraire à l’éducation et mène à la démolition sociale. À cela s’ajoute un autre fait dont l’importance ne peut être minimisée : l’impact qu’ont récemment exercé ces processus sociaux et légaux (à proprement parler antisociaux et ­anti-juridiques) sur la « culture catholique » (ou ce qui subsiste d’elle), et jusqu’aux hiérarchies catholiques mêmes... Ce billet a été publié dans L'Homme Nouveau, je commande le numéro

La lecture intégrale de cet article est réservée à nos abonnés, pour la lire vous devez maintenant vous connecter.

Réseaux sociaux