Au cinéma : Les chemins de Compostelle

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

Au cinéma : Les chemins de Compostelle

Depuis Saint-Jean-Pied-de-Port, en France, jusqu’à Saint-Jacques-de-Compostelle, en Espagne, où se trouve le tombeau de l’apôtre, il y a plus de 800 kilomètres que les pèlerins parcourent à pied, pendant plus d’un mois, à raison de 25 à 30 kilomètres par jour.

L'analyse de Gabrielle Fonval

Ayant elle-même effectué le pèlerinage, la réalisatrice, qui signe là son premier film, a choisi de suivre six pèlerins, issus de six pays différents (dont une Française qui fait le pèlerinage avec son jeune frère non-croyant et son fils de 3 ans !), pendant leur longue marche. Croyants et non-croyants, ils cheminent sur le Camino, à la recherche de Dieu ou d’eux-mêmes. Plusieurs prêtres expliquent brièvement et en des mots simples ce que représente ce pèlerinage mythique. « Quand vous marchez, vous trouvez que vous aimez Dieu de plus en plus ». Mais on partage également les souffrances (la fatigue, les nuits sans sommeil, les ampoules aux pieds, etc.) des marcheurs, et, surtout, la solidarité incroyable et le sens du partage qui unit ces hommes et ces femmes d’âges et de cultures très différents. Avec une photographie de belle qualité, la cinéaste filme ces paysages splendides qui servent de décor à un voyage aussi sportif que spirituel, mais qui transforme en profondeur ceux qui ont le courage de l’entreprendre. Magnifique !

 

Documentaire américano-espagnol (2014) [J] de Lydia B. Smith (1h24). 

Réseaux sociaux