Au cinéma : Seul sur Mars

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

Au cinéma : Seul sur Mars

Une terrible tempête sur Mars a contraint l’équipage de la mission Arès III de rentrer précipitamment sur Terre, en laissant derrière lui Mark Watney, un astronaute tué dans un accident. En réalité, Mark n’est pas mort, et il se retrouve seul sur Mars, sans aucun moyen pour entrer en contact avec la Terre. Pire, les secours, s’il réussissait à les prévenir, ne pourraient arriver que dans… quatre ans.

Valeur artistique :  En adaptant le best-seller d’Andy Weir, Ridley Scott signe un film aussi brillant que palpitant, qui tient le spectateur en haleine jusqu’à la fin, grâce à de nombreuses péripéties. Entre les scènes sur Terre, avec les équipes de la Nasa qui font l’impossible pour sauver l’astronaute, dont ils ont repéré les déplacements, et celles avec le héros, qui, grâce à ses études de botanique trouvera le moyen de faire pousser des pommes de terre sur Mars, le film montre la solidarité, d’un côté, et la lutte pour la survie, de l’autre, avec force détails. Mais, outre les images splendides de l’espace, magnifiées par une superbe 3D, ce qui fait toute la force de ce grand film, c’est un humour ravageur qui aide le héros (et ses collègues) à surmonter toutes les épreuves. Ce qui est rare, dans un film de science-fiction.

Valeur morale : En conservant toujours espoir et grâce à son solide sens de l’humour, le héros parviendra à ne jamais désespérer et à se dépasser pour rester en vie.

Science-fiction américaine en 3D (2015) [J] de Ridley Scott, d’après le roman d’Andy Weir, avec Matt Damon (Mark Watney), Jessica Chastain (Melissa Lewis), Kristen Wiig (Annie Montrose), Jeff Daniels (Teddy Sanders), Michael Peña (Rick Martinez), Sean Bean (Mitch Henderson), Kate Mara (Beth Johanssen), Chiwetel Ejiofor (Vincent Kapoor) (2h21). Sortie le 21 octobre.

Réseaux sociaux