Sida-ravage, Benoît-courage

Rédigé par Père Daniel-Ange le dans Politique/Société

Sida-ravage, Benoît-courage

Sous ce titre, le père Daniel-Ange, fondateur de Jeunesse-Lumière, répond dans le numéro à paraître de l'Homme Nouveau, aux accusations portées contre Benoît XVI à propos du préservatif et montre qu'une autre voie est possible et déjà suivie avec enthousiasme par des milliers de jeunes à travers le monde.


 

Une nouvelle génération se lève ! Aux U.S.A., la promotion de la chasteté a été largement relayée par stars de cinéma, vedettes, champions sportifs (Magic Johnson), chanteuses populaires (Rebecca S. Jones). Miss America 2003, Erika Harold, dans son discours d’intronisation, vu par tous les Américains. « J’ai été abusée sexuellement, je ne veux plus que ça recommence dans mon peuple. Faites comme moi et mes amis : une promesse de ne pas avoir de relations sexuelles avant le mariage. » Et de parcourir un millier de collèges et lycées pour promouvoir cette démarche. À Washington, 20 000 délégués de tous les États, ont déposé 311 840 engagements à rester « sexuellement purs » avec toutes leurs coordonnées. Cela a été initié par un grand mouvement d’origine évangélique T.L.W. (True Love Waits), en France A.V.A. (Amour vrai attend), regroupant finalement toutes les dénominations chrétiennes. Des quantités de groupes se sont mis en place, comme des mannequins haute couture, pour faire cette même promotion. « The only save-sex, is no sex », « user du condom c’est jouer avec la mort » (1).
Au Cameroun, en Côte-d’Ivoire (2), au Rwanda, je suis des groupes de jeunes, qui militent courageusement dans le même sens. À Bujumbura, 3 500 jeunes-Jeunesse-Lumière ont parmi leurs différents engagements (renouvelés tous les quatre mois) d’attendre le mariage pour leurs premiers rapports sexuels, de ne jamais céder aux pressions pour des « services sexuels » de la part de leurs professeurs ou employeurs, (fréquent là-bas), et de préférer rater un examen, être mis à la porte, se retrouver au chômage, parce que refusant cette forme ignoble de corruption. De l’héroïsme à l’état pur.
Une véritable bombe dans ce pays. Ces jeunes sont dignes de leurs 40 camarades du petit séminaire de Buta massacrés parce que refusant de se séparer par ethnies (Burundi, 1997). Ils organisent ce mois d’avril, une grande manifestation de soutien au Pape.
 


Dans les quelque 40 pays où j’ai eu la grâce d’évangéliser, j’ai vu ces jeunes à l’œuvre. Au Brésil, où pendant le Carnaval on organise trois jours de « fête pour Dieu » dans d’immenses stades avec quelques prêtres chanteurs, j’ai vu des jeunes par milliers descendre les gradins, s’agenouiller devant l’autel pour confier leur sexualité peut-être déjà per-turbée, leur affectivité peut-être déjà blessée, au Seigneur Jésus pour les aider à rester fidèles. Même chose vue à Rimini, devant 60 000 personnes.

Ainsi des jeunes par centaines de milliers ont fait pareil engagement à attendre leur mariage pour leur premier rapport sexuel. Personnellement, j’ai entendu, bouleversé, des jeunes couples, plusieurs années après avoir fait, pendant un rassemblement, une de ces promesses, qui viennent me dire : « Merci, car grâce à toi nous n’avons pas dérapé dans toutes ces saloperies et avons pu nous marier et construire un couple uni et heureux. »
Tant de jeunes m’ont écrit un an après une telle démarche, pour m’en remercier. Certains avouent humblement avoir failli l’une ou l’autre fois, mais s’étaient ressaisis dans la con-fession. D’autres, par la seule grâce de Dieu avaient tenu bon, à travers les combats. Ainsi, comment ne pas être heureux et fiers d’avoir sauvé de toutes ces M.S.T., un grand nombre de jeunes. Magnificat !

La suite : à lire dans le numéro 1444 de L'Homme Nouveau

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire