Exposition : La Chine disparue, photographies de Leone Nani

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

Exposition : La Chine disparue, photographies de Leone Nani
© PIME Pontificio Istituto Missioni Estere

La Chine disparue renaît dans une exposition aux Missions Étrangères de Paris grâce à de superbes photographies en noir et blanc du Père Leone Nani (1880-1935).

D’une grande qualité plastique, elles sont le reflet de la vie dans le Shaanxi entre 1903 et 1914. Un autoportrait de Leone Nani, de profil, coiffé et vêtu à la chinoise accueille le visiteur, montrant l’inculturation de ces missionnaires. Relayant à pied les différentes missions, il recueille par ses images le quotidien des hommes, des femmes et des enfants qu’il côtoie : fabrication des nattes, filage du coton, femmes en train de moudre le froment en vêtements d’hiver, émouvants mineurs tirant le chariot de minerais… mais aussi les coutumes dans le soin et la coiffe, le siège du tribunal de police avec ses impressionnantes cages à prisonniers, les rites autour des culte des morts. Dans ses parcours, il photographie la rivière Han, les traditions de pêche et les nasses lestées de gros galets qui protègent les berges (magnifique prise de vue) ainsi que des églises et des temples taoïstes.

Deux époques

Pris à la charnière entre deux époques historiques, ces clichés témoignent d’un monde qui s’efface, la dernière dynastie disparaît, tandis que des « cavaliers en uniforme » représentent la nouvelle république. Un témoignage historique et artistique unique, réalisé par celui que ces frères surnommaient « Allegro », et qui cessa totalement cette activité après son séjour en Chine. Passionnant !

Missions Étrangères de Paris, 128, rue du Bac, Paris VIIe. Tél. : 01 44 39 92 01. Du mardi au samedi de 10 h à 12 h et de 13 h à 18 h. Fermeture les dimanches, lundis et jours fériés. Entrée libre. Jusqu’au 2 janvier 2016.

Réseaux sociaux