À la télévision : Le messager « Véronique Jannot sur la terre des gibbons »

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

À la télévision : Le messager « Véronique Jannot sur la terre des gibbons »
© FTV – Gilles Bassignac - Boréales

Aurélien Brulé, appelé aujourd’hui Chanee (gibbon en thaï), était très jeune quand il s’est pris de passion pour ces petits singes, dans le zoo de Fréjus. Au point d’écrire un livre à l’âge de 18 ans sur cette espèce menacée. Grâce à Muriel Robin, il a pu partir pour la Thaïlande et l’Indonésie, où il a créé une association « Kalaweit », qui recueille les gibbons et d’autres animaux en péril. Véronique Jannot est partie à sa rencontre.

L'analyse de Gabrielle Fonval :

On reste sous le charme de ces drôles d’animaux, véritables trapézistes, qui volent d’une branche à l’autre à 30 mètres du sol, et qui sont des singes monogames et fidèles. On est également sous le charme de ce jeune homme de 35 ans qui, avec passion et enthousiasme consacre sa vie à préserver ces animaux en péril et, surtout, leur habitat. Car la production de l’huile de palme détruit des hectares de forêts régulièrement. Cette nouvelle série documentaire de France 3 va nous faire partager de jolies rencontres, comme celle-ci, avec des pionniers que se battent pour faire bouger les choses et préserver les animaux en péril. Les images sont somptueuses, et, comme Véronique Jannot, on s’attache très vite à Alya, cette petite femelle gibbon, dont elle a accepté de prendre la charge, et qu’elle va quitter avec émotion. 

Documentaire français (2015) de Stéphane Gillot, écrit par Claire Barrau, Chanee et Frédéric Fougea, avec Véronique Jannot, Chanee et le professeur Gilles Boeuf (1h40). Diffusion le mercredi 6 janvier, sur France 3, à 20h55.

Réseaux sociaux