À la télévision : Ne m'abandonne pas

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

À la télévision : Ne m'abandonne pas
© FTV – A. Farache-Sauvegrain

Issue d’un milieu favorisé (sa mère est médecin), Chama, après avoir été admise à Sciences Po, décide de partir pour la Syrie. Quand sa mère le découvre, elle va se battre pour que sa fille renonce à ce projet fou.

Valeur artistique :  L’endoctrinement et la manière de le combattre est au programme de ce téléfilm poignant, qui met en scène une situation très réaliste, avec une mère qui découvre l’impensable et ne sait comment y répondre. Face à sa fille qui lui jette à la figure brutalement qu’elle ne supporte plus « sa sale gueule de mécréante », l’héroïne va puiser dans ses souvenirs et ses réserves d’amour pour tirer sa fille de ce terrible mauvais piège. Car c’est bien d’un piège qu’il s’agit, tant l’auteur fait comprendre que ceux qui embrigadent les jeunes utilisent les techniques des sectes. La jeune Lina Elbari est sensationnelle de justesse.

Valeur morale :  Avec beaucoup de patience et d’amour, la mère va tout mettre en œuvre pour sauver son enfant. Mais certaines réactions de la jeune fille font froid dans le dos.

 

Téléfilm français (2015) [J] de Xavier Durringer, avec Lina Elbari (Chama), Samia Sassi (Inès), Marc Lavoine (Adrien), Sami Bouajila (Sami), Tassadit Mandi (Fatima), Sofia Lesafre (Yasmina) (1h32). Diffusion le mercredi 3 février, sur France 2, à 20h55.

Réseaux sociaux