Au cinéma : Zootopie

Rédigé par Gabrielle Fonval le dans Culture

Au cinéma : Zootopie

Depuis toujours, Judy rêve de devenir policier. Mais ce n’est pas gagné, car Judy est un petit lapin, qui vit à Zootopie, une ville futuriste peuplée uniquement d’animaux, dans laquelle les prédateurs (loups, tigres, etc.) côtoient, en harmonie, leurs anciennes proies. C’est ainsi qu’en intégrant le commissariat de la ville, elle se voit cantonnée… aux contraventions.

Valeur artistique : Avec ce film hilarant et très réussi, les studios Disney retrouvent leur place au sommet du monde de l’animation. Ils retrouvent, en effet, leur ancienne spécialité avec ces animaux qui parlent et se comportent comme des humains. Mais, ce qui frappe le plus, c’est cette accumulation de gags, jusque dans les détails visuels et les comportements des uns et des autres. Telle cette scène (qui va sûrement devenir culte) au cours de laquelle l’héroïne est confrontée à un fonctionnaire qui est… un paresseux. C’est d’une drôlerie irrésistible, mais le rythme très soutenu, l’histoire assez complexe, et, surtout, les quelques animaux sauvages, risquent d’effrayer les tout-petits.

Valeur morale : L’héroïne est magnifique, avec son courage et sa détermination à obtenir ce dont elle rêve depuis toujours. Ce film hilarant est également un beau plaidoyer en faveur du respect de l’autre, qu’il ne faut jamais juger sur les apparences, et sur cette notion du « vivre ensemble », qui nécessite de se plier aux règles de la communauté.

 

Film d'animation américain (2015) [GA] de Rich Moore, Byron Howard et Jared Bush, avec les voix de Ginnifer Goodwin/Claire Keim (Judy Hopps), Jason Bateman/Alexis Victor (Nick Wilde), Idris Elba/Pascal Elbé (le chef Bogo), Nate Torrence/Fred Testot (Benjamin Clawhauser), Tommy Chong/Thomas Ngijol (Yax), Tiny Lister/Teddy Riner (Finnick) (1 h 40). Sortie le 17 février.

Réseaux sociaux