Exposition : Jean Lurçat, Au seul bruit du soleil

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

Exposition : Jean Lurçat, Au seul bruit du soleil
Résistance (1954), tapisserie d'Aubusson, atelier Picaud et atelier Coubely, © Isabelle Bideau

Des tapisseries monumentales illustrant un monde imaginaire, poétique et coloré sont données à voir à la Galerie des Gobelins. Ces superbes œuvres sont un hommage à leur auteur, Jean Lurçat (1892-1966), le rénovateur de la tapisserie en France, disparu il y a cinquante ans.

On découvre de façon chronologique son travail et on apprend qu’il fut peintre à ses débuts (et jusqu’en 1933). Son expression est alors marquée par le cubisme et le surréalisme. Parallèlement il s’intéresse aux arts décoratifs et réalise des cartons destinés à être brodés par sa mère puis par sa femme. Il conçoit des projets pour des sièges dont certains sont présentés dans l’exposition. Très vite, de riches amateurs d’art s’intéressent à son travail, il obtient alors de grandes commandes publiques telle Les quatre saisons, aux dimensions exceptionnelles, réalisées par les ateliers privés d’Aubusson et réunies dans ce parcours.

Il a connu les deux guerres mondiales et l’horreur des tranchées. Une gigantesque tapisserie intitulée Hommage aux morts de la Résistance (3,68m x 11,40m, 1954) orne l’escalier d’honneur de la galerie. Ces trois soleils sur fond noir aux couleurs de la France, portent des extraits de poèmes de Robert Desnos mort en déportation en 1945.

Plus loin, une tapisserie nommée Le vin, tissée en 1947 pour agrémenter le musée du vin de Beaune dans l’ancien Hôtel des ducs de Bourgogne, est exceptionnellement déplacée. Elle montre l’admiration de Lurçat pour les tapisseries de l’Apocalypse d’Angers avec ces animaux fantastiques revisités. Sont aussi données à voir des tapisseries réalisées pour des ambassades avec celles du Palais Farnèse de Rome qui évoquent d’un côté la tour Eiffel et de l’autre la Colonne Trajane portant la louve nourrissant Romulus et Remus…

Une belle rétrospective !

Galerie des Gobelins, 42, avenue des Gobelins, 75013 Paris. Tél. : 01 44 08 53 49. Accès : Métro Gobelins (ligne 7) / Bus : lignes 27,47, 83, 91. Jusqu’au 18 septembre 2016. Ouvert tous les jours de 11 h à 18h, sauf les lundis. Fermeture de la billetterie à 17 h 30. Plein tarif : 8 €, tarif réduit : 6 €. Accès gratuit le dernier dimanche de chaque mois.

 

Réseaux sociaux