Exposition : Rembrandt intime (1606-1609)

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

Exposition : Rembrandt intime (1606-1609)
Rembrandt, La Marchande de crêpes (Vers 1635), Plume et encre brune © Rijksmuseum, Amsterdam.

Trois chefs-d’œuvre de Rembrandt, peints en différentes époques de sa carrière, sont conservés au musée Jacquemart André. C’est autour de ces tableaux qu’est présentée la nouvelle exposition d’œuvres de cet artiste. Dans la première salle, son entourage familial est donné à voir, avec de superbes portraits de son père et de sa mère en gravure, de son épouse Saskia et de son propre visage qu’il a tant reproduit, où il se montre sans concession, avec humour ou gravité. Et dès ses débuts, quel génie ! Le Repas des pèlerins d’Emmaüs (v. 1629), peint dans sa jeunesse, révèle ce talent inouï, tant par sa facture que par l’originalité de la représentation. Le Christ, dans l’ombre, entouré de lumière, vient juste d’être reconnu par ses disciples stupéfaits. Splendide ! Des portraits magnifiques dont le Vieil homme en costume oriental (1632, New York, Metropolitan Museum of Art) ou celui de Saskia en Flore (1634, Saint-Pétersbourg, Musée de l’Ermitage) ont été prêtés à cette occasion… Et un « cabinet de dessin » dévoile quelques feuilles extraordinaires : La marchande de crêpes (v.1635, Amsterdam, Rijksmuseum) réalisée avec une subtile économie de moyen, dit tout de son regard et de la dextérité de sa main, saisissant de façon instantanée, une scène banale mais tellement vivante et amusante.

À ne pas manquer !

Musée Jacquemart-André, 158 boulevard Haussmann 75008 Paris. Tél. : 01 45 62 11 59. Ouvert tous les jours y compris les jours fériés de 10h à 18h. Nocturnes les lundis jusqu’à 20h30 en période d’exposition.

Réseaux sociaux