Au théâtre : L'Or

Rédigé par Pierre Durrande le dans Culture

Au théâtre : L'Or
© Pierre François.

C’est avec une mentalité d’aventurier et de grand voyageur que Blaise Cendrars écrit ce magnifique et célèbre roman, L’Or, dans lequel il relate l’histoire véridique et tragique de Johann August Suter, ce milliardaire suisse qui, à 31 ans, quitte femme et enfants pour se lancer dans l’aventure américaine. Il fut l’un des grands pionniers de la conquête du grand Ouest des États-Unis en Californie. Il sera à la tête d’une fortune colossale gagnée par son travail de défricheur qu’il perdra totalement, entraînant avec lui la ruine des siens quand on découvrira que ses terres recèlent des mines d’or. Pendant quinze ans il tentera de faire valoir ses droits de propriété face au pillage dont il sera victime. Il se battra en vain jusqu’à sa mort sur les marches du Congrès à Washington pour que justice lui soit rendue. Le roman est adapté avec brio au théâtre parce qu’il garde intégralement la puissance poétique du verbe de Cendrars et parce qu’il met à nu, par l’interprétation de Xavier Simonin qui signe aussi la mise en scène, toute la force tragique de ce personnage atypique d’une singulière humanité. Si L’Or est une histoire vraie, elle est surtout une parabole des temps modernes pour illustrer la pertinence des propos du sage de l’Ecclésiaste : « Vanité des vanités, tout n’est que vanité » en un monde dont Cendrars disait à propos de sa vie qu’elle n’était « qu’une danse macabre ». Cette danse accompagnée à l’harmonica par ce remarquable musicien, Jean-Jacques Milteau, n’en est pas moins d’une vitalité extraordinaire et entraînante. Un très beau spectacle !

Théâtre 14, 20 av. Marc Sangnier, Paris XIVe jusqu’au 22 octobre. Du mardi au vendredi à 19 h et le samedi à 16 h. Rés. : 01 45 45 49 77.

Réseaux sociaux