Pie IX, pape ignoré

Rédigé par Philippe Maxence le

Pie IX, pape ignoré

Pape oublié, Pie IX est un pape à redécouvrir. C’est pourquoi il faut saluer la réédition, revue et mise à jour, de cette biographie d’Yves Chiron. Loin de réduire Giovanni Maria Mastai-Ferretti, devenu Pie IX en 1846, à n’être que le pape du Syllabus, des dogmes de l’Immaculée Conception et de l’infaillibilité pontificale, l’historien offre, dans cette ample synthèse, de découvrir l’ensemble de sa vie comme de son œuvre. Confronté à la lutte contre les États pontificaux et à l’extension des idées modernes, Pie IX a eu l’un des pontificats les plus difficiles et des plus déterminants dans une époque de mutations profondes. Mais dans un tel contexte, il rétablit par exemple la hiérarchie catholique dans plusieurs pays, encourage le premier noyau d’une Action catholique ou la fondation de séminaires étrangers à Rome. Yves Chiron détruit aussi le mythe d’un pape libéral en ses commencements, devenu au fil du temps un pontife réactionnaire. Sur plusieurs points, le thomisme par exemple, Pie IX pose des bases qui seront amplement développées par son successeur.

Clair, précis, documenté, comme le sont toujours les livres de l’auteur, ce Pie IX devrait être dans toutes les bonnes bibliothèques. Philippe Maxence

Yves Chiron, Pie IX face à la modernité, Clovis, 462 p., 22 €.

Réseaux sociaux