Au théâtre : Fleur de cactus

Rédigé par Pierre Durrande le dans Culture

Au théâtre : Fleur de cactus
© Marcel Hartman.

Voilà une comédie profondément récréative, pleine de vitalité, sans lourdeur, faisant la part la plus belle au jeu des acteurs autour d’une Catherine Frot pétillante et toute en finesse ! Un régal ! Le vaudeville est construit sur une situation classique en la matière : l’assistante médicale d’un chirurgien dentiste, secrètement amoureuse de son patron, va accepter de jouer pour le tirer d’un fort mauvais pas le rôle de son épouse pour duper une maîtresse qui le croit marié et père de trois enfants. Nous naviguons évidemment dans les méandres d’un fleuve aux eaux troubles où les effets de grossissement font apparaître des personnages engoncés à l’extrême du ridicule dans les contradictions de leur égoïsme. Quand il s’agit de faire semblant d’aimer, les singes ont de nombreuses grimaces. Mais la force de la pièce est précisément de ne pas réduire à une truculence grossière ce jeu de dupes, mais de laisser apparaître au fond que l’amour est le seul lieu où le mot tricher sonne totalement faux. Cette comédie de boulevard réussit ce tour de force d’allier à la fois les grosses ficelles de la bassesse ordinaire dont le boulevard fait ses choux gras à l’extrême finesse et l’authenticité du jeu des personnages orchestré à la perfection par une Catherine Frot impressionnante. Rien d’étonnant que cette « Fleur de cactus » n’en finisse pas de refleurir…

Théâtre Antoine, 14, Bd de Strasbourg, Paris Xe. Du mardi au samedi à 21 h ; samedi et dimanche à 16 h. Rés. : 01 42 08 77 71. Jusqu’au 1er juillet.

Réseaux sociaux