Un Dissident… roman d'anticipation
ou étude actuelle ?

Rédigé par Adélaïde Pouchol le

Un Dissident… roman d'anticipation <br>ou étude actuelle ?

Christian est un prodige des mathématiques. Il poursuit une scolarité puis des études brillantes avant de s’envoler vers les États-Unis pour rejoindre Trans K, la mystérieuse entreprise de son parrain, qui travaille sur l’élaboration d’une humanité nouvelle...

Contrairement à ce qu’annonce la quatrième de couverture, Un Dissident n’est pas un roman d’anticipation et se déroule à notre époque. Nulle invasion, donc, de cyborgs ni expédition sur Mars. Ou plutôt, si, il y a bien des aspects qui relèvent de l’anticipation, mais on ne le découvre qu’à la fin...

Un roman de lecture agréable et facile, autour du personnage attachant de Christian. La première partie retrace son parcours d’enfant surdoué, puis vient le récit de l’âge adulte. Elle est bien menée sur le plan de l’intrigue, mais les questionnements sur le transhumanisme sont, le plus souvent, seulement esquissés. Christian, dans la troisième partie du récit, se remet en cause en lisant Le Phénomène humain mais sans que l’on sache vraiment pourquoi, d’autant que Teilhard de Chardin est justement considéré par de nombreux transhumanistes comme un précurseur de leurs thèses. Si bien que ce retour à l’orthodoxie semble plutôt une affaire de psychologie, voire de mystique, comme si l’on ne pouvait vraiment contrer le transhumanisme en raison. C’est toute la difficulté, c’est vrai, pour un roman qui ne doit ni tourner à l’essai philosophique ni nous laisser sur notre faim. Ce livre constitue en tout cas une excellente entrée en matière pour tous ceux qui ne sont pas familiers de la problématique du transhumanisme.

François Régis de Guenyveau, Un Dissident, Albin Michel, 336 p., 21,50 €

Réseaux sociaux