45e marche pour la vie aux Etats-Unis,
une grande foule attendue à Washington D.C.

Rédigé par Deborah M. Piroch, propos recueillis par Odon de Cacqueray le dans Culture de Vie / Contreculture de mort

45e marche pour la vie aux Etats-Unis, <br>une grande foule attendue à Washington D.C.

Human Life International (HLI) est la plus grande association pro-vie américaine oeuvrant à l'international. Fondée par le père Paul Marx il y a une cinquantaine d'années, cette organisation est présente dans 159 pays. HLI est fidèle au Magistère de l'Église catholique romaine et travaille en collaboration avec les bureaux de la Curie du Vatican et les diocèses catholiques du monde entier. Leurs principaux sujets sont la contraception, l'avortement, le mariage, l'euthanasie et tout ce qui touche aux techniques de procréation contraires à l'éthique. Cette organisation catholique est très impliquée dans la March for Life aux Etats-Unis, c'est à ce titre que  nous les avons interrogé sur la politique pro-vie américaine et les indulgences pleinières accordées cette année, par les évêques américains, aux participants de la March for Life. Deborah M. Piroch, directeur des relations publiques pour HLI a accepté de nous répondre. 

 

Les États-Unis semblent avoir une politique de plus en plus pro-vie, est-ce dû à des initiatives comme la Marche pour la vie?

La Marche pour la vie n’est pas un des éléments décisifs de la politique gouvernementale pro-vie. La plateforme pro-vie a toujours appartenu au Parti républicain et la plupart des républicains – du moins ses candidats à la présidentielle – soutiennent les politiques pro-vie. Le président Trump en est un des meilleurs exemples. Il exerce une grande influence à l’heure actuelle et la ligne qu’il impose à son administration pour aborder ces sujets est axée en faveur de la vie.

 

Cependant, la Marche pour la Vie est importante, parce que les Américains croient encore en un processus par lequel les citoyens peuvent influencer la politique par l’activisme. Cette marche, cette manifestation, par un grand nombre d’Américains chaque année, a pour but de protester contre la décision rendue en 1973 par la Cour Suprême : Roe versus Wade qui a légalisé l’avortement1. C’est également un rappel constant au Parti républicain, pour qu’il conserve toujours sa plate-forme politique pro-vie. 

Bien que cela soit difficile à estimer, LifeSiteNews avait estimé qu’environ 40 000 personnes étaient présents à la Marche pour la vie de l’an dernier à Washington D.C. (note de la rédaction : il semblerait que les estimations médiatiques étaient largement en deça de la réalité, après un comptage par une firme spécialement employée pour ce travail - ETWN - les estimations sont plus proches de 500 000 marcheurs).  Donc la Marche a certainement un impact, qui ne minimise pas l’impact de ceux qui prient en dehors des centres d’avortement, prient pour la vie, la foi et la famille ; des centres de grossesse pro-vie de crise ; des lois pro-vie et des actions en justice pour la vie, etc. 

Une combinaison de facteurs a conduit à beaucoup de fermetures de centres du Planning familial et à la baisse du nombre d’avortements aux États-Unis.

 

Cette année, une indulgence pleinière est accordée par les évêques américains aux participants de la Marche pour la Vieà Washington D.C., est-ce la première année qu’une indulgence est accordée ? La Marche pour la vie assume-t-elle l’aspect religieux ?

Nous n’avons pas eu vent d’indulgences accordées précédemment. La Marche pour la vie n’est pas une manifestation religieuse en tant que telle, mais il y a certainement des aspects religieux à la Marche. Évidemment, chez Human Life International (HLI) nous suivons les mêmes directives que le Magistère catholique et vous trouverez une grande présence catholique à la Marche, avec la présence de nombreux prêtres et de laïcs. Des étudiants de nombreux collèges catholiques y assistent. Une messe pour la vie précède l’évènement. Des représentants d’autres religions sont présents, comme les juifs orthodoxes, les chrétiens évangéliques, etc. Cependant, l’évènement est laïc en ce sens qu’il n’est parrainé par aucune entité ou organisation religieuse, bien que soutenu par beaucoup.

 

La Marche pour la vie bénéficie-t-elle des encouragements unanimes des évêques américains ?

Oui. Il y a le Secrétariat Pro-Vie à la Conférence des évêques catholiques des États-Unis, qui entreprend ses propres initiatives de soutien à la vie. Cela inclut de nombreux évêques célébrant une messe pour la vie dans leur diocèse en janvier.

 

Quels sont les sujets importants sur lesquels la Marche pour la Vie se prononce, en dehors de l’avortement ?

La Marche pour la vie soutient la fin de l’avortement. Cependant, soutenir la vie selon la mission catholique de HLI signifie défendre le caractère sacré de la vie depuis le moment de la conception jusqu’à la mort naturelle. Pour cette raison, HLI ne soutient pas l’avortement, et agit également contre la contraception, l’euthanasie / suicide assisté, ou les technologies de reproduction comme la FIV. Nous soutenons également le mariage comme sacrement entre un homme et une femme qui doit être ouvert à la vie.

 

Combien de personnes attendez-vous ?

Comme indiqué plus haut, plusieurs milliers de personnes assistent à la Marche pour la vie – même par mauvais temps. Cette année, des températures plus élevées sont attendues et nous espérons que plus de 40 000 personnes y assisteront2.

 

 

1. Reconnaissance de l’avortement comme un droit constitutionnel, invalidant de fait les lois des États en la matière.

2. Note de la rédaction : Pour Washington D.C., plus 400 000 personnes sont attendues Deborah M. Piroch se base surement sur les chiffres faussés par les médias, il y avait eu une baisse en 2016 due aux mauvaises condiotons météorologiques.

Réseaux sociaux