L'Institut de la Croix des Vents ouvre ses portes

Rédigé par Abbé Gauthey, propos recueillis par Odon de Cacqueray le dans Politique/Société

L'Institut de la Croix des Vents ouvre ses portes

Créé en 2002, dirigé par la Fraternité Sacerdotale Saint Pierre depuis 2008, l'Institut de la Croix-des-Vents est une école à part. Situé dans l'Orne, en Normandie, il bénéficie d'une situation avantageuse et d'un cadre magnifique. L'abbé Gauthey, supérieur du Groupe scolaire Institut Croix des Vents - Saint Joseph a accepté de répondre à nos questions et de nous présenter cet établissement.


L’institut de la Croix-des-Vents annonce sa journée portes ouvertes. Quelles sont les spécificités de cet établissement ? 

Abbé Gauthey : Ce qu’offre l’Institut Croix-des-Vents nous semble unique car il allie les trois spécificités suivantes : 
 
- Tout d'abord un cadre exceptionnel. Les bâtiments de l’ancien grand séminaire de Sées s’avèrent tout à fait adaptés à un internat de garçons. L'immense parc est propice tant à la détente et qu'aux activités sportives.
- Ensuite une éducation humaine intégrale. La liberté qu’offre le hors-contrat nous permet d’aller beaucoup plus loin que ce ce qu’offrent de bonnes écoles sous-contrat. 
La philosophie est enseignée dès la seconde avec un parcours qui initie nos jeunes à la pensée d’Aristote et de Saint Thomas d’Aquin. 
L’histoire est approfondie bien au delà du programme de façon à ce que les élèves saisissent mieux leurs racines. 
Les lettres, le latin, le grec et les langues sont enseignées avec une pédagogie traditionnelle en vue de transmettre aux garçons l’amour des humanités classiques. 
Evidement les matières scientifiques ne sont pas en reste car nos professeurs abordent un programme qui va bien au delà du bac et donne ainsi des facilités pour des prépas futures. 
La place donnée aux sports virils tels que le rugby et la boxe joue également un rôle important dans cette formation. 
Cette éducation intégrale permet aux garçons d’acquérir le sens du devoir, de l'effort et de la responsabilité. Ces objectifs nous semblent clairement atteints depuis que nos élèves parviennent à intégrer de grandes écoles ou les meilleures prépas. 
- Enfin, notre établissement jouit d'une présence inégalée de prêtres, mis à dispositions par la Fraternité Saint-Pierre. 
 

Qu’apporte au juste une telle présence sacerdotale, jusque dans la direction de l’école ?

Abbé Gauthey : La Fraternité Saint-Pierre qui dirige l’établissement investit huit abbés dans notre école. En plus d’enseigner le catéchisme, de confesser et de célébrer les saints mystères, les prêtres de la Croix-des-Vents sont en permanence au milieu des élèves : pendant les récréations, les repas, les études, les cours… 
 
Ce contact régulier permet de mettre en œuvre la « familiarità » si chère à Don Bosco, à savoir l’esprit de famille.  Ainsi non seulement la foi est transmise et les intelligences bien formées, mais il y a plus encore ! 
Comment les enfants ne seraient-ils pas marqués à vie par cette liturgie tridentine qui souligne admirablement le sacrifice du christ à la messe et par l’exemple de ces prêtres mangés du matin au soir par l’œuvre éducative ? C’est assurément le sens du devoir et l'esprit de sacrifice qui sont ainsi distillés durablement dans leurs âmes.
De tels fruits ne sont d’ailleurs possibles que dans le cadre d’un internat.
 

S’il fallait retenir trois avantages qu’a l’ICV, quels seraient-ils ? 

Je crois que trois avantages indéniables se dégagent de notre Institut. 

1.         Un environnement catholique entretenu par une présence sacerdotale bienveillante à l’égard des élèves.

2.         Un internat qui permet aux familles d’offrir à leurs garçons un enseignement traditionnel de qualité.

3.         Une pédagogie visant à former des hommes responsables ayant le goût de l’effort.
 

Réseaux sociaux