La nouvelle évangélisation a déjà commencé

Rédigé par Philippe Maxence le dans Religion

La nouvelle évangélisation a déjà commencé

Le 12 octobre dernier le Saint-Siège rendait public un nouveau motu proprio de Benoît XVI.  Par ce texte, le Saint-Père instituait le Conseil pontifical pour la nouvelle évangélisation. Cette nouvelle instance de la curie romaine a pour tâche l'annonce de l'Évangile dans les pays sécularisés du vieux continent.

Deux jours plus tard, l'Association des Amis de Chesterton organisait à Paris, dans les murs de l'Institut catholique, une Table-Ronde sur l'Urgence de la conversion à travers les itinéraires croisés de G.K. Chesterton et de Charles Péguy. Devant quatre-vingts personnes, présentes malgré la grève, les intervenants, universitaires, religieux et journalistes, ont pu incarner cet effort de nouvelle évangélisation qui passe aussi par la réévangélisation de la culture.

L'Homme Nouveau était partie prenante de cette soirée organisée en lien avec le Chesterton Institute for Faith & Culture. Nos éditions ont proposé les livres de l'écrivain anglais traduits en français. Parmi ces livres, signalons tout particulièrement L'Église catholique et la conversion qui vient de sortir et dans lequel Chesterton analyse le processus de conversion dans le cadre d'une culture non catholique. Exactement ce à quoi nous invite aujourd'hui l'Église en attirant notre attention sur la nouvelle évangélisation d'un continent en perte de mémoire et d'héritage, et qui se ferme ainsi les portes de l'avenir.

C'est pourquoi L'Homme Nouveau attache autant d'importance à ce domaine de la rencontre de la foi et de la culture, non seulement à travers les ouvrages édités par ses soins, mais également par la dizaine de pages que chaque numéro du journal consacre à ce domaine. À l'Homme Nouveau, la nouvelle évangélisation n'est pas un vain mot.

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire