Sommaire du n°1423 de l'Homme Nouveau

Rédigé par La rédaction le dans Politique/Société

Sommaire du n°1423 de l'Homme Nouveau

Les visiteurs de ce nouveau site Internet de l’Homme Nouveau ont pu le découvrir en avant-première. Le dernier numéro du journal va arriver maintenant chez nos lecteurs. Il s’agit d’un numéro riche, qui comprend une analyse de Pierre-Olivier Arduin sur les clonages hybrides autorisés désormais en Grande-Bretagne. Mais, loin de se contenter de présenter cette nouvelle avancée de la culture de mort, Pierre-Olivier Arduin présente des solutions, conformes au droit naturel et chrétien.


Les Bénédictins sont discrets par vocation. Que dire de ceux de Fontgombault qui cultivent, derrière saint Benoît, la discrétion comme une vertu essentielle ? Pourtant, Dom Forgeot a accepté de répondre à nos questions, dans un long entretien qui forme le dossier de ce numéro. Pas de questions sur l’actualité religieuse ou sur les questions liturgiques. Nous avons voulu tenter d’approcher un mystère : celui de la vocation contemplative en plein XXIe siècle. Et notamment, exemple entre tous, comprendre la raison de l’existence de frères convers ou de la permanence à Fontgombault du petit office de Prime dans la Liturgie des Heures, alors qu’il a été supprimé par le Concile Vatican II.
A propos de Fontgombault, comment ne pas recommander le DVD de DCX dont voici un extrait :







En actualité, Annie Laurent, grande spécialiste de l’Islam, auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, analyse le document de la Commission doctrinale des évêques de France sur le dialogue islamo-chrétien. Un texte qui pose des bases claires, mais qui arrive bien tard.

Dans sa Carte blanche, Jean Sévillia analyse les remous causés par l’affaire Redeker et celle, plus récente, touchant Sylvain Gouguenheim. En France, l’Islam acquiert un statut d’intouchable alors que l’Église est constamment critiquée.

Les Pages cultures de ce numéro s’ouvre sur un portrait d’un écrivain silencieux et discret : Philippe Barthelet. Un beau texte signé Rémi Soulié.

Enfin, comme à chaque numéro, la publication d’un texte du pape, accompagné d’un commentaire. Cette fois, il s’agit d’un discours de Benoît XVI à Savone, en Italie, discours qui n’a pas été traduit jusqu’ici en langue française. Hasard ? Le Pape met en avant l’exemple de la résistance de Pie VII face à Napoléon, occasion pour lui de revenir sur la nécessaire résistance au sécularisme.
 

Réseaux sociaux