Allez go, go, go !

Rédigé par Pasquin le dans Humeur

Allez go, go, go !

La pétition auprès du CESE et les signatures pour lutter contre cette foutue loi, c'est maintenant ! C'est possible, ça afflue et ça doit affluer encore ! Le moment n'est pas aux ronchonnements, aux questions de pertinence stratégique, de calculs et de conjectures. Que les dépressifs systémiques nous les lâchent, et que les « ça-ne-marchera-jamais » prennent leur carte à gauche, au moins ils enquiquineront les autres. Pour l'heure et pour les autres, nous devons y aller, aller chercher une par une ces signatures. L'internet, c'est fait. Et, comme nous n'aurons pas dix minutes au 20 heures pour expliquer la démarche à nos concitoyens, c'est donc à « la mano » qu'il faut aller les chercher.

Comme cette mère de famille qui a fait signer son boucher, lequel a demandé un paquet de feuilles car, dit-il, « je connais des clientes qui devraient être d'accord »... et voilà quinze pétitions supplémentaires postées ! Il y a aussi cette vielle dame qui s'est coltinée les résidents de sa maison de retraite. Allez zou ! Trente signatures. Là au moins, ils étaient tous majeurs ! La subsidiarité, c'est aussi ça, chacun dans son domaine de compétences et de relation.

Au-delà des signatures et du nombre de pétitions que nous devons impérativement avoir, c'est la redécouverte de l'action de proximité, du militantisme « de paroisse », de la certitude que je change le monde quand, ici et maintenant, je fais ce que je dois faire ; c'est ça l'action chrétienne, et si la rue appartient à celui qui y descend, alors elle doit être à nous.

Allez mes bons amis, vous n'avez pas épuisé toutes les possibilités autour de vous, il y a encore des « pétitionneurs » à dénicher ! Non, nous ne militons pas quand nous nous scandalisons devant les déclarations des uns et des autres, nos états d'âme devant l'écran d'ordi ou de télé ne changent rien. Les blogs et les forums Internet, bravo à eux, font un remarquable travail de suivi et d'information en temps réel, L'Homme Nouveau, un vrai travail de réflexion et d'analyse. Donc voilà votre ordonnance : deux à trois fois par jour les blogs et forums de réinformation, et deux fois par mois L'Homme Nouveau. Et entre-temps, la rue, le militantisme, les pétitions,… Bref… « l'action directe ». Allons les amis ! J'vous laisse, j'ai des pétitions à aller chercher.

Télécharger et signer la pétition CESE à adresser à la Manif Pour Tous, 15 rue Pottier – 78150 LE CHESNAY avant le 12 février.

Recommander ce billet

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

8 commentaires

Par Braun nathalie, le

On fait les parkings de supermarchès et nos caddies sont pleins de pétitions!!! On ne lâche rien!!!

Par Braun nathalie, le

On fait les parkings de supermarchès et nos caddies sont pleins de pétitions!!! On ne lâche rien!!!

Par Braun nathalie, le

On fait les parkings de supermarchès et nos caddies sont pleins de pétitions!!! On ne lâche rien!!!

Par Braun nathalie, le

On fait les parkings de supermarchès et nos caddies sont pleins de pétitions!!! On ne lâche rien!!!

Par Braun nathalie, le

On fait les parkings de supermarchès et nos caddies sont pleins de pétitions!!! On ne lâche rien!!!

Par Braun nathalie, le

On fait les parkings de supermarchès et nos caddies sont pleins de pétitions!!! On ne lâche rien!!!

Par ced, le

superbe article

Par Sancenay, le

CESE+CCNE+CE+CC il faut espérer que, de grains de sable en grains de sable, cela commence à rendre la chaussée glissante de manière à envoyer le projet dans le mur, fût-il voté goulûment par autant de néo-"humanistes", authentiques mandataires de la haute finance alléchée par le lucratif marché de la procréation industrialisée.(sans parler du néo-proxénétisme de la location des ventres) Sans oublier enfin que nos aimables DOM-COM pouraient bien au Sénat venir au secours de notre vieille métropole bobo-ramolo.C'est peut-être bien ce que le combatif Mariton a malicieusement compris, lui qui a fait adopter un amendement par ses adveraires qui pourraientt le voir revenir façon boomerang en plein le dans le pif !

Laudate