Si on achetait des bébés ?

Rédigé par Adélaïde Pouchol le dans Éthique et tac

Si on achetait des bébés ?

 

 

Profitez des réductions de printemps, le « paquet tout compris, succès garanti » est à 9 900 € au lieu de 12 000 €. C'est vrai qu'à ce prix-là, on peut acquérir une belle Clio toute neuve, 2 000 paquets de cigarettes, ou même les lunettes à 12 000 € d'Audrey Pulvar.  C'est aussi le prix d'un bébé. D'un vrai.

Le centre médical ukrainien BioTex.com propose une gamme de services pour avoir un enfant. « Il n'existe pas de stérilité totale », lit-on sur le site de l'organisme, http://mere-porteuse.net, qui réserve bien des surprises. Que vous soyez hétérosexuel mais stérile, hétérosexuelle féconde mais refusant de prendre le risque d'avoir des vergetures après une grossesse, homosexuel assumé ou lesbienne revendiquée, vous pouvez trouver une formule adaptée à votre cas. On se croirait en rendez-vous avec son assureur, il se trouve que c'est avec un médecin. Le centre médical BioTex.com a bien compris où se trouvait le marché et des dizaines d'Ukrainiennes attendent de pouvoir louer leur ventre. Le site est en français et l'organisme donne un certain nombre de renseignements sur la législation actuelle en termes de filiation autant que sur les possibles évolutions de la loi… qu'il appelle de ses vœux. Sans complexe aucun, BioTex.com propose un service pourtant actuellement illégal et n'attend plus que la bénédiction du gouvernement français pour développer ce commerce en toute impunité.

Des centaines de donneuses sont répertoriées sur le site, photos et mensurations à l'appui. Il vous faut plutôt une rousse petite avec les yeux verts ? À moins que vous ne préfériez une grande blonde avec de petits pieds et de grandes oreilles ? Ils ont tout en rayon. Et, cerise sur le gâteau, il est indiqué pour chacune de ces loueuses d'utérus qu'elles ne boivent ni ne fument. Il faut faire les choses proprement ! Qu'on se rassure : la filiation est éclatée, des femmes sont réduites au rang d'esclaves, on achète des enfants comme on achète une paire de chaussettes… mais l'hygiène est préservée.

Les loueuses d'utérus affirment faire cela de plein gré, pour la bonne cause, pour l'égalité, et la générosité.

Évidemment, à 12 000 € le bébé, l'altruisme aide à supporter la misère…

Recommander ce billet

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

1 commentaire

Par Marc Bergerot, le

Dans le même élan si chevalin , à défaut d’être chevaleresque, du néo –humanisme,façon Léonetti-Sicard-Chatel,-Peillon,Taubira-Bertinotti et tutti quantute,il paraît aussi qu’à la grande braderie de la religion du « Progrès » contre l’humanité, qui se tiendrait le 4 avril prochain sur les marches de la Très-Haute Chambre , une vente promotionnelle « d’enfer », cela va de soit , aurait lieu pour le lancement du package « le Printemps du suicide assisté, parfum de mimosa , musique agreste et seringue vert grenouille inclus».Qu’on se le dise,une réduction de 50 % sera consentie aux 700 000 premiers arrivés. (comptage assuré par huissier) Le but est évidemment purement humanitaire .Il s’agit de libérer des places dans les hôpitaux que le journal disait , il n’y pas si longtemps, « embouteillé par les personnes âgées. » ( citation ) Ah, décidément dans le petit coin de cette Europe-là, si scrupuleusement à cheval sur l’étiquette, et si opportunément libérée de la pesanteur chrétienne, on vit des heures formidables,peut-être, à ce train-là, les dernières aussi.

HS numérique