Résister à la tentation de la fuite, être à l’écoute de Dieu

Rédigé par Pierre Benoît le dans Religion

Résister à la tentation de la fuite, être à l’écoute de Dieu

Méditant hier la première lecture, tirée du Livre de Jonas qui a commencé à fuir Dieu quand Celui-ci l’appela, le Pape François a souligné que :

 « On peut fuir Dieu, même en étant chrétien, catholique, en étant prêtre ou évêque, nous tous nous pouvons fuir Dieu ! C’est une tentation quotidienne ! »

Mais, a poursuivi le pape, « il existe d’autres manières de fuir, plus éduquées, un peu plus sophistiquées ». Le Saint-Père est revenu alors sur l’Évangile du jour (Évangile selon Saint Luc 10, 25-37) dans lequel un prêtre, puis un lévite, ne prennent pas le temps de s’arrêter, contrairement au bon samaritain, pour prendre soin d’un homme laissé à moitié mort par des bandits au bord d’une route.

Pourquoi le prêtre ne s’est pas arrêté ?

« Le prêtre ne voulait pas arriver en retard à la messe (…) Il n’a pas entendu la voix de Dieu », a répondu le pape. Le lévite, lui a eu le jour suivant « une journée tranquille comme il l’avait envisagée ». A la différence du prêtre et du lévite, le Samaritain, qui est « en situation irrégulière eu de la compassion : « il avait le cœur ouvert, il était humain » affirme le pape pour qui quelqu’un qui a le « cœur fermé », « ne peut entendre la voix de Dieu ».

« Je me demande et vous demande : laissons-nous Dieu écrire notre vie, ou voulons nous l’écrire ? Sommes-nous dociles à la Parole de Dieu ? », s’interroge le pape. Le Pape François invite ainsi chaque croyant à se montrer disponibles, prêts à se laisser guider par Dieu. 

 

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire