Le Dandrieu croqué par Direct Matin

Rédigé par la redaction le dans Culture

Le Dandrieu croqué par Direct Matin

Sur le site en ligne, Direct Matin, on salue comme il se doit la parution récente du Dictionnaire passionné du cinéma de Laurent Dandrieu. L'article est accompagné d'un diaporama présentant un choix de 20 films à voir avant de mourir, une liste établie par l'auteur. Outre le choix et la méthode de ce dernier, on n'hésite pas à le comparer à Roger Nimier tant son talent et sa liberté de ton ont fait mouche. Extrait : 

Car si Laurent Dandrieu affiche des goûts parfaitement éclectiques et liste généreusement les chefs d’oeuvre, c’est aussi un « pro » de l’exécution en règle, de la dispersion façon puzzle. Certains tacles frisent le génie et ne sont pas sans rappeler Roger Nimier (« Surprise à Marigny : Jean-Louis Barrault encore plus mauvais que d’habitude »).  Et, comme les hussards ses aînés, Dandrieu ne semble redouter aucun mandarin.

Qu’on en juge par ce rapide florilège en guise de conclusion. « La passionnante histoire d’un enfant qui découvre que son père est pédophile, tournée avec la légèreté qu’on lui connaît par Claude Miller » (La classe de neige, 1998) ; « À force de se demander quand le film va se décider à commencer, on est tout surpris de voir arriver le mot fin » (« Ensemble, c’est tout », Claude Berri, 2007) ; « Pour être choqué, il faut être réveillé » (« Hors Satan », Bruno Dumont, 2011) : « La comédie française la plus nulle depuis La soupe aux choux ou Les frères Pétard (« New York, de Géraldine Nakache, 2012)…Halte au feu !

Pour lire l'intégralité de cette critique, le mieux est encore de se précipiter sur le site de Direct Matin, juste après avoir fait provision du livre lui-même (si, si !) dans notre boutique en ligne (site sécurisé). Port gratuit, qu'on se le dise !

 

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire