Soyons radicaux

Rédigé par Philippe Maxence le dans Éditorial

Soyons radicaux
L'Église, c'est le Christ continué et communiqué selon Bossuet

Avec l’élection du Pape François, l’appel à la radicalité a retenti à nouveau. À vrai dire, tous ses prédécesseurs avaient souligné, chacun à sa manière et pour son temps, la nécessité de retrouver la sève évangélique.

Le retour aux racines

L’appel à la radicalité, c’est étymologiquement le retour aux racines, à la source première. Pour nous chrétiens, elle consiste dans nos retrouvailles avec les Évangiles, lesquels nous sont donnés par l’Église, qui en a fixé le canon, et qui en donne la juste interprétation. Plus encore, à travers les Saintes Écritures et la Tradition, c’est la rencontre avec le Christ, notre vrai roi, devant lequel les mages se sont agenouillés, comme nous le rappelle la fête de l’Épiphanie que nous allons bientôt célébrer. Selon la belle formule de Jeanne d’Arc, le Christ et l’Église, c’est tout un, comme le souligna également avec éloquence Bossuet, parlant de l’Église comme du Christ continué et communiqué.

Fidélité au Christ et à l'Église

Cette fidélité au Christ, tête du corps mystique qu’est l’Église, c’est certainement ce que nous pouvons souhaiter de mieux pour cette nouvelle année 2014. C’est à partir de lui, et de lui seul, que pourra s’épanouir, dans une vraie charité, l’amour du prochain. Cette charité s’étend jusque dans l’ordre social et politique, comme le soulignait naguère le pape Pie XI en parlant du « champ de la plus vaste charité, de la charité politique, dont on peut dire qu’aucun autre ne lui est supérieur, sauf celui de la religion ». C’est pourquoi nous pouvons souhaiter en 2014 poser les fondements de la reconstruction d’une société digne de la vocation chrétienne de notre pays. Bonne année à tous !

Ce billet a été publié dans L'Homme Nouveau, je commande le numéro

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire