Actualité des Cristeros

Rédigé par le dans Culture

Actualité des Cristeros

 

Auteur de La véritable histoire des Cristeros, publiée aux éditions de L'Homme Nouveau, Hugues Keraly prononcera, à l'invitation des A.F.C., une conférence sur l'actualité des Cristeros le jeudi 30 janvier prochain, salle Rossini, 8 rue de l'Annonciation, 75016 Paris, à 20h30. La véritable histoire des Cristeros, préface par le cardinal Medina Eestevez, vient de connaître une nouvelle édition, revue et augmentée, aujourd'hui disponible sur le site de L'Homme Nouveau.

 

 

Pour en savoir plus : 

La véritable histoire des Cristeros par Hugues Kéraly - 224 p. avec un cahier de photos inédites. 4e édition revue et augmentée

Connaissez-vous l'histoire des Cristeros ? C'est une histoire poignante et réelle, remplie de l'espérance chrétienne. De 1926 à 1929, le peuple mexicain, privé de sacrements et du droit de culte, prend les armes pour défendre les droits du Christ-Roi rappelé par le pape Pie XI dans l'encyclique Quas Primas. Nombre d'entre eux, femmes, enfants, hommes seront martyrisés en raison de leur attachement à la foi. Certains ont été béatifiés et canonisés par les papes Jean-Paul II et Benoît XVI. C'est leur histoire trop longtemps passée sous silence que raconte Hugues Kéraly dans cette nouvelle édition augmentée d'un livre jusqu'ici épuisé. Cette édition bénéficie d'une préface du cardinal Medina Estevez, préfet émérite de la Congrégation pour le culte divin.

 

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

1 commentaire

Par MARTINAGE Bernard, le

Félicitations Hugues pour ce courage et cette conviction constamment renouvelés et ressourcés. Ton livre et tes interventions serviront la Chrétienté de France mise à mal depuis trop longtemps. Chrétienté qui, d'ailleurs, veut prouver par ses différentes manifestations à ces détracteurs que sa force est plus conséquente qu'ils ne le veulent l'estimer ... pour peu qu'elle n'hésite pas à confesser son Credo.
(S'il-te-plaît, je n'ai plus d'adresse courrielle valable pour que Maguy et moi-même puissions t'écrire de temps à autre)