L'imitation de Jésus-Christ : de la vie religieuse

Rédigé par Thomas a Kempis le dans Religion

L'imitation de Jésus-Christ : de la vie religieuse

Suite de notre publication dominicale des chapitres de L'Imitation de Jésus-Christ. Extrait du Livre premier, le chapitre dix-sept aborde le sujet de la vie religieuse. La traduction est de l'abbé Félicité de Lammenais. 

Conserver la paix

Il faut que vous appreniez à vous briser en beaucoup de choses, si vous voulez conserver la paix et la concorde avec les autres.? Ce n'est pas peu de chose de vivre dans un monastère ou dans une congrégation, de n'y être jamais une occasion de plainte et d'y persévérer fidèlement jusqu'à la mort. ?Heureux celui qui, après une vie sainte, y a heureusement consommé sa course ! ?Si vous voulez être affermi et croître dans la vertu, regardez-vous comme exilé et comme étranger sur la terre. ?Il faut, pour l'amour de Jésus-Christ, devenir insensé selon le monde, si vous voulez vivre en religieux.

Changement de mœurs et mortification

L'habit et la tonsure servent peu; c'est le changement de mœurs et la mortification entière des passions qui font le vrai religieux.? Celui qui cherche autre chose que Dieu seul et le salut de son âme ne trouvera que tribulation et douleur.? Celui-là ne saurait non plus demeurer longtemps en paix qui ne s'efforce point d'être le dernier de tous et soumis à tous.

Servir

Vous êtes venus pour servir et non pour dominer; sachez que vous êtes appelés pour souffrir et pour travailler, et non pour discourir dans une vaine oisiveté. ?Ici donc les hommes sont éprouvés, comme l'or dans la fournaise.?Ici nul ne peut vivre s'il ne veut s'humilier de tout son cœur à la cause de Dieu.

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire