Rembrandt au musée de Condé

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

Rembrandt au musée de Condé
Photo : Rembrandt Harmensz Van Rijn, Jésus-Christ guérissant les malades, dit aussi La Pièce de cent florins, v. 1648. © RMN-Grand Palais (domaine de Chantilly)/Michel Urtado.

Henri d’Orléans, duc d’Aumale (1822-1897), fils du roi Louis-Philippe, a donné à l’Institut de France son château de Chantilly et les collections qu’il y avait réunies afin de créer le musée Condé mais avec une condition, celle de ne pas prêter les œuvres. Parmi celles-ci, un grand nombre de magnifiques dessins n’étaient pas accessibles au public. Grâce à la création du cabinet d’art graphique, dans les chambres des invités du duc, on découvre par des expositions temporaires certaines de ses belles acquisitions.

Le duc d’Aumale affectionnait particulièrement le travail de Rembrandt. Il aurait souhaité posséder le magnifique Autoportrait à trente-quatre ans de l’artiste, commente Nicole Garnier-Pelle, commissaire de l’exposition. Hélas, celui-ci lui échappa en étant acheté par la National Gallery de Londres. Aussi se rattrapa-t-il, en se procurant une photographie ancienne de ce tableau qui ouvre l’exposition, où sont donnés à voir de très beaux tirages de gravures de ce maître. 21 eaux-fortes originales, parmi les plus belles connues, et quelques dessins attribués à Rembrandt ou à son entourage, sont présentés. Des visages de vieillards, des mendiants, l’admirable Paysage aux trois arbres (1643) où l’on aperçoit dans le ciel les traces d’un bras provenant d’une gravure précédente, montrant que l’artiste réutilisait une plaque de cuivre pour un autre sujet, un très beau tirage de Jésus guérissant les malades (v.1648) connu sous le nom de La Pièce aux cent florins, se succèdent… Cette œuvre, magnifiquement composée, d’une grande profondeur spirituelle, réunit les miracles du Christ au visage doux et humble, rayonnant de lumière et plein d’humanité, et s’adressant à une foule douloureuse. Bouleversant !

Ne pas manquer cette exposition en visitant le superbe domaine de Chantilly !

 

Jusqu’au 3 juin 2018, Domaine de Chantilly. Musée de Condé.

Exposition incluse dans le billet Domaine sans supplément. 

Du 2 novembre au 23 mars 2018 inclus, ouvert tous les jours sauf le mardi, 10h30-17h / 18h pour le parc.

Du 24 mars au 29 octobre 2018 : 10h-18h. 

Catalogue : Nicole Garnier-Pelle et Jaco Rutgers, Rembrandt, Au Musée de Condé de Chantilly, Éditions Faton/Domaine de Chantilly, coll. « Les carnets de Chantilly », 96 p., 19,50 euros.

Réseaux sociaux