Chroniques d'une jeunesse catholique décomplexée

Rédigé par Hélie de Cacqueray le dans Culture

Chroniques d'une jeunesse catholique décomplexée

Dans ce livre, Élisabeth Lucas rassemble et relie les unes aux autres ses publications parues sur un blog appelé « chroniques d’une étudiante catho en milieu urbain et (parfois) hostile ». Elle y raconte sous forme de journal intime la vie d’une étudiante en sciences politiques à Rennes. Le début du livre narre simplement la vie d’Aliénor jour après jour, sur un ton humoristique, rempli de clichés et d’autodérision sur la vie étudiante, sur le milieu catholique, que l’écrivain croque avec une certaine tendresse non dénuée d’humour. À travers les yeux de son héroïne et grâce aux situations auxquelles cette dernière est confrontée, l’auteur nous livre des réflexions profondes sur le mariage, la vocation, la mort qui s’inscrivent dans le quotidien d’Aliénor mais aussi dans son cheminement intérieur et spirituel, ce qui nous montre en quelque sorte une application concrète du fruit de ces pensées. En plus de cela, l’auteur ne s’embarrasse pas d’un style ampoulé, et c’est probablement ce qui rend Aliénor attachante, car le style d’écriture assez familier permet de se mettre encore davantage dans la tête de cette jeune fille joyeuse, pétillante, avec une bonne répartie – l’auteur fait montre d’un excellent sens de la formule – et en même temps capable d’une réelle profondeur. Ce livre s’adresse à un large public, même s’il est probable qu’il plaira plus à la jeune génération étudiante qui saura facilement se reconnaître dans les péripéties d’Aliénor et de ses amis.

 

Les tribulations d’Aliénor en milieu étudiant (et parfois hostile), Élisabeth Lucas, Quasar, 272 p., 16 €.

Réseaux sociaux