Éblouissante Venise

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

Éblouissante Venise
Giovanni Antonio Canal, dit Canaletto, Vue du Palazzo Ducale vers la Riva degli Schiavoni, v. 1740, Milan, Pinacoteca del Castello Sforzesco © Civico Gabinetto dei Disegni del Castello Sforzesco.

Dépaysement immédiat en entrant dans la nouvelle exposition du Grand Palais : elle donne à découvrir l’« Éblouissante Venise » du XVIIIe siècle. En contraste avec son titre, les premières salles sont plutôt sombres, mettant en valeur de belles toiles représentant diverses vues de la ville et de ses canaux (Canaletto, Guardi…), et des portraits des personnalités politiques de l’époque réalisés par Giambattista Tiepolo et Pietro Longhi. Il y a aussi un grand nombre de sculptures dont une modeste mais charmante Allégorie de Venise avec le lion de saint Marc (1735), d’Antonio Gai, et plus loin un marbre surprenant d’Antonio Corradini présentant une sensuelle et très brillante (du point de vue technique), Allégorie de la foi, voilée… Deux superbes bas-reliefs en terre cuite, L’Adoration des mages de Giovanni Bonazza et celle de Gianmaria Morlaiter sont aussi montrés. 

Toutes les facettes de la ville sont exposées. Ainsi la musique prend une place particulière avec de beaux instruments anciens et des partitions de Vivaldi. Des costumes d’époque, des meubles, des boiseries complètent le parcours du rez-de-chaussée. Sont aussi évoqués les salles de bal, le carnaval, les théâtres de marionnettes… Puis, à l’étage, les influences des Vénitiens sur les arts de l’Europe sont révélées. 

Une exposition très dense avec de nombreux chefs-d’œuvre !

Jusqu’au 21 janvier 2019. Grand Palais, Galeries nationales, 3, avenue du Général Eisenhower, 75008 Paris.

Tél. : 01 44 13 17 17. Lundi, jeudi, vendredi, samedi et dimanche de 10 h à 20 h. Mercredi de 10 h à 22 h.

Fermeture hebdomadaire le mardi.

 

 

Réseaux sociaux