Collections privées – Un voyage des impressionnistes aux fauves

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

Collections privées – Un voyage des impressionnistes aux fauves
Odilon Redon, Quadrige, le char d’Apollon (vers 1909) © Collection particulière – Droits réservés.

À l’entrée de l’exposition, une modeste huile sur carton datant de 1906 d’Édouard Vuillard présente des collectionneurs dans leur intérieur avec des murs couverts de tableaux. Il s’agit de Messieurs et Mesdames Josse et Gaston Berheim-jeune au 107, avenue Henri Martin. Le vif du sujet de cette nouvelle manifestation au Musée Marmottan Monet est atteint : grâce aux collectionneurs, certains artistes, peuvent vivre de leur art et leurs créations traverser le temps… Dans ce bel hôtel, ces passionnés d’art offrent aux visiteurs la possibilité de contempler leurs acquisitions. 62 œuvres (dessins, peintures, sculptures) rarement vues et parfois même inconnues, sont ainsi données à voir.

Il y a des peintures de Claude Monet, de Gustave Caillebotte (Le Pont de l’Europe, 1876, qui témoigne de la transformation haussmannienne de la capitale), de Camille Pissarro, d’Auguste Renoir, de magnifiques pastel et fusain d’Edgar Degas (Danseuse rattachant son chausson, Le petit-déjeuner après le bain). Suivent les néo-impressionnistes, Paul Signac et ses paysages et Georges Seurat (avec des dessins de ses parents où ombre et lumière se côtoient admirablement). De belles toiles d’Henri de Toulouse-Lautrec (très rarement montrées), des tableaux rappelant l’École de Pont-Aven, deux Gauguin (une nature morte et un charmant paysage champêtre) ainsi que des peintures d’Émile Bernard, Les Falaises d’Yport, au dessin stylisé ou encore Printemps, dans une composition originale et harmonieuse. Plus loin, une évocation des Nabis puis quelques sculptures dont une saisissante Tête de saint Jean-Baptiste d’Auguste Rodin ponctuent le parcours. Odilon Redon et son mystérieux univers onirique est aussi présenté (Quadrige, le Char d’Apollon). Quelques paysages d’Henri Matisse et encore bien d’autres superbes peintures sont à découvrir…

À voir !

Jusqu’au 10 février 2019. Musée Marmottan Monet, 2, rue Louis-Boilly, 75016 Paris. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Nocturne le jeudi jusqu'à 21 h. Fermé le lundi.

 

 

Réseaux sociaux