Kean, sourire et émotion !

Rédigé par Pierre Durrande le dans Culture

Kean, sourire et émotion !

Kean raconte l’histoire d’un célèbre acteur anglais du début du XIXe siècle. La pièce fut écrite par Alexandre Dumas père et elle fut adaptée lors de sa reprise par Jean-Paul Sartre pour le comédien Pierre Brasseur et rejouée depuis dans l’un de ses rôles au théâtre par Jean-Paul Belmondo. La pièce est flamboyante, tant par son rythme que par la palette des émotions qu’elle suscite, oscillant entre la comédie aux limites de la farce et une gravité aux accents de tragédie. Kean est un être de passion, dionysien à l’excès, porteur d’à peu près tous les vices des gens du monde, mais travaillé par une quête d’absolu aux limites de la folie qui lui fait traverser le spectacle des apparences et manifester la vanité effroyable d’une vie qui ne serait réduite qu’au paraître des représentations. Kean est une excellente pièce pour méditer sur le rôle et la vocation du comédien, sur l’alchimie qui s’opère dans la quête des identités entre le personnage et la personne. C’est aussi une pièce où l’on voit se construire sous nos yeux la duplicité dans laquelle enferme le mensonge, en particulier dans le rôle donjuanesque des amours de Kean. Mais si nous ne sommes pas dans l’atmosphère d’un vaudeville, la pièce n’en est pas moins pleine de vitalité et vraiment source de détente tant pour le plaisir des yeux que par la qualité du jeu des comédiens qui l’incarnent. C’est vraiment du théâtre ! Sourire et émotion sont au rendez-vous, car ici les excès sont au profit de la finesse et de l’élégance de l’œuvre.                                                                                                        

Théâtre 14, 20, avenue Marc Sangnier, Paris XIVe, jusqu’au 23 février. Les mardi, vendredi et samedi à 20 h 30, les mercredi et jeudi à 19 h, en matinée le samedi à 16 h. Une représentation supplémentaire le lundi 11 février à 19 h. Rés. : 01 45 45 49 77.

Réseaux sociaux