Pour qu'Elouan ait un apprentissage adapté

Rédigé par Odon de Cacqueray le dans Politique/Société

Pour qu'Elouan ait un apprentissage adapté

Astrid et Loïc P. sont les parents de 6 enfants, dont Elouan, un jeune garçon de 8 ans atteint d’autisme. Après un diagnostic posé en 2016, Astrid et Loïc ont cherché la méthode la plus adaptée à la croissance et au développement de leur fils, ils ont découvert la méthode Nuyts. N’étant pas pris en charge, les frais envisagés sont trop élevés pour qu’ils les assument seuls. C’est pour cette raison que les parents d’Elouan ont lancé une cagnotte en ligne afin de les aider à faire face aux dépenses prévues pour les deux années à venir. Nous avons contacté Astrid P. pour en savoir plus. 

 

Vous avez lancé une cagnotte en ligne pour vous aider à faire face aux coûts de la mise en place de la méthode Nuyts pour votre fils Elouan, atteint d’autisme, comment se manifeste son handicap ? 

Astrid P. : Chez Elouan il y a une frustration très importante accompagnée d’une très mauvaise estime de soi. Il a un comportement démesuré par rapport aux situations de la vie. Le « bonjour » d’une personne lui apparaîtra comme une agression parce qu’il n’a pas les codes sociaux pour intégrer que cette personne-là lui dit simplement bonjour de façon gentille. Au niveau social c’est donc extrêmement compliqué pour lui. 

Sa frustration génère une nervosité physique, Dieu merci on n’est pas encore au stade où il taperait ou deviendrait violent, mais il a une raideur physique presque automatique dès qu’on s’adresse à lui, qu’on lui donne quelque chose, qu’on évoque un sujet… comme il ne comprend pas, il se bloque. La communication clame et sereine est donc compliquée, il y a beaucoup de cris, d’énervement… C’est un enfant qui au-delà de son spectre psychique est également à haut potentiel, il a une réflexion très rapide, et si nous ne répondons pas en temps réel à ses questions, on accentue le trouble autistique, la nervosité et les difficultés de communication. 

Au quotidien c’est donc une nervosité importante, une déconnexion… il lui arrive de partir seul au bout du jardin regarder un brin d’herbe qui bouge avec le vent pendant une heure et demie. 

Nous avons tout de même une certaine chance avec Elouan il a eu une évolution, il parle, il regarde de temps en temps les gens dans les yeux ce qui permet de mettre en place toutes ces choses que nous essayons de développer et particulièrement la méthode Nuyts. Elouan ayant suivi un stage avec cette formation à Lyon. 

 

En quoi consiste cette méthode Nuyts ? 

C’est une méthode qui fait tout reposer sur la parole, l’enfant parle, évoque, dit tout ce qu’il fait. Quand il est en train d’écrire, il épelle ce qu’il écrit, lettre après lettre. Quand il fait quelque chose, il dit ce qu’il fait, c’est donc difficilement organisable à l’école. Que l’enfant verbalise tout permet de connecter le cerveau à la parole, pour ces enfants c’est révolutionnaire. Cela permet à l’enfant d’intégrer ce qu’il fait et pas de répéter naïvement les gestes qu’on lui demande à l’école ou d’écrire une série de mots sans qu’il puisse les enregistrer. L’enregistrement par la parole est la base de la méthode. 

Ensuite le toucher est également sollicité, ils vont constamment manipuler, pour les mathématiques, cela passera par la réalisation de maquettes, la manipulation de bûchettes, gommettes, ballons… 

S’ajoutent à cela les exemples du vécu. Ce sont des enfants qui ont besoin de se transférer dans un exemple. Pas un exemple lambda qui ne lui évoquera rien, mais une situation personnelle. Il faut donc une connaissance poussée de l’enfant. 

 

Pendant combien de temps Elouan devra-t-il suivre cette méthode ? 

Deux ans, le temps de se remettre à niveau pour une rentrée en sixième classique. Nous espérons avoir le financement pour ces deux années, mais quand bien même nous ne les aurions pas, nous commencerons en septembre. Nous avons trouvé une personne à Paris qui serait prête à accompagner Elouan. De même nous avons une autre dame qui a fait la formation Nuyts à titre personnel, qui n’en fait pas son métier, mais qui s’est rapprochée de nous et nous a dit que si elle montait son auto entreprise, elle pourrait accepter de prendre Elouan.

 

Vous avez essayé de monter une association, pouvez-vous nous en parler ? 

Oui ous avons lancé une association pour cibler les entreprises avec des dons défiscalisés. Il se trouve qu’aujourd’hui les délais sont très longs, la préfecture de Rennes a notre dossier complet en main depuis le mois de janvier, sans aucun retour de leur part... Nous devons beaucoup à l’association de bienfaisance Prostasia qui prend le relais auprès des entreprises et délivre un reçu fiscal dès qu’il y a un don au nom d’Elouan. 

 

Pour aider les parents d'Elouan, vous pouvez participer à la cagnotte en ligne ici

 

 

Réseaux sociaux