Franz Marc, August Macke :
L’aventure du Cavalier Bleu

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

Franz Marc, August Macke : <br>L’aventure du Cavalier Bleu
Franz Marc,Trois animaux (chien, renard et chat), 1912. ©Kunsthalle Mannheim / Cem Yücetas

À Paris, dans la suite des commémorations de la fin de la Première Guerre mondiale, le musée de l’Orangerie présente deux peintres allemands, Franz Marc (1880-1916) et August Macke (1887-1914), appartenant au mouvement expressionniste Der Blaue Reiter (le cavalier bleu). Leurs œuvres, pour la plupart, n’ont jamais été présentées en France. Ces deux amis se rencontrèrent en 1910 à Munich et mourront tous deux tragiquement au front.

Au départ, leurs toiles sont figuratives. La beauté de la nature est exaltée par Franz Marc. Sa grande toile, « Étude verte » (1908) et celle plus modeste « Étude de pierre » montrent un formidable sens de la couleur – nuances de verts splendides –, et une véritable admiration pour le monde végétal et minéral, dont il fait ressortir la poésie immédiate. Il aime également introduire des animaux (ours, lapins, chevaux, chevreuils…) dans ses compositions tandis qu’August Macke, s’intéresse davantage à l’être humain, à la ville, aux maisons. Ses colorations peuvent être parfois plus violentes.

Lors de séjours à Paris, ils découvrent les œuvres de Cézanne, Gauguin, Van Gogh, le fauvisme, le cubisme, ce qui les amène à modifier leurs recherches ; leur peinture va se styliser. En 1911, avec la complicité de Vassily Kandinsky, débute l’aventure du Cavalier Bleu. Désirant renouveler l’art de leur temps, ils créent une revue intitulée Almanach du Blaue Reiter, destinée à diffuser leurs idées. Certaines pages de ces documents sont exposées dans des vitrines. Ils organisent également des expositions dont une, en 1912, à Munich où l’on voit des dessins et des tableaux de Derain, Klee, Picasso, Henri Rousseau… À partir de 1913 l’art de Marc se rapproche de plus en plus de l’abstraction avec une influence notable de Delaunay tandis que celui de Macke subit de belles influences de Klee. 

Un hymne à la couleur !

 

Musée de l’Orangerie, Jardin des Tuileries, Place de la Concorde, 75001 Paris. Tél. : 01 44 77 80 07 ou 01 44 50 43 00. Ouvert tous les jours sauf le mardi, et le 1er mai, de 9h à 18h.

Catalogue : Franz Marc/August Macke, L’aventure du cavalier bleu, Cécile Debray, Annegret Hoberg, Sarah Imatte, Vivian Endicott Barnett, Jansen, Ursula, Olaf Peters, éd. Hazan, 2019, 39,95 €.

 

 

Réseaux sociaux