Lettre à Samiel (1/6)

Rédigé par Hugues Pommeret le dans Récits & Poèmes

Lettre à Samiel (1/6)
Illustrations : ©François Rocher

Pour la deuxième année consécutive, les Éditions de L’Homme Nouveau sont heureuses de publier le texte gagnant du Concours des Jeunes Talents.

Le jury avait soumis aux candidats le sujet suivant :

" À la manière de C. S. Lewis qui imagine, dans Tactique du diable(1942), les lettres d’un vieux démon à son apprenti pour lui enseigner les ficelles de la tentation, imaginez les conseils qu’un ange gardien expérimenté pourrait adresser à un tout jeune ange. " 

Le jury a décerné le premier prix à Hugues Pommeret.

Retrouvez sur notre site, jour après jour, les conseils angéliques des autres lauréats du Concours des Jeunes Talents 2019.

 

Mon cher Samiel1, cher neveu,

Voici la première lettre que je vous écris depuis votre Grande Épreuve, il y a déjà deux éons. J’ai suivi avec attention et fierté votre scolarité à la Faculté Angélique de la Nouvelle-Jérusalem, et vous en félicite. Un nouvel ange sous le regard de l’Autorité Suprême, quelle joie ! J’étais malheureusement de Service à la Coordination des Chœurs Séraphiques autour de la Nativité le jour de la remise de diplôme, mais j’ai pu jouer de mes relations pour avoir un compte-rendu détaillé de votre examen et de votre scolarité. 

Monsieur Cassiel, ange des larmes et de la solitude, m’a dit ne pas vous avoir croisé, ce qui est plutôt bon signe. M. Sobroniel, ange de la créativité, a particulièrement apprécié vos improvisations lors du Grand Oral devant Monseigneur Raphaël. Monseigneur Michel m’a même parlé de vous comme susceptible de recevoir un poste au Special Angelic Service si vos premières armes comme ange gardien d’un Fils d’Adam sont couronnées de succès. Encore une fois, mes félicitations.

Grâce à mes relations avec MM. Jésirach, ange de la Balance et Aydiel, ange des Travailleurs, j’ai pu favorablement influencer le Saint-Jury de la Répartition, et ainsi vous faire confier celui sur lequel vous veillez déjà. Aucun cas n’est facile, mais le type de difficulté peut varier, et correspondre plus ou moins à certains anges. Le classicisme de votre dissertation « De la concentration à la Sainte-Messe en atmosphère bruyante – pour l’attribution d’un Séraphin à la gestion des bébés » m’a convaincu que vous préféreriez quelqu’un élevé dans la Foi avec ses risques de chute, à un gnostique altermondialiste à convertir. Votre protégé, avec sa famille pratiquante et son enracinement paysan, sera plutôt dans cette catégorie.

L’Adversaire en revanche ne décolère pas : il aurait même mis M. Screwtape directement tuteur de votre alter ego souterrain. Il sait que la fertilité d’un terreau s’applique aux arbres comme aux hommes, et que de grands saints ne font qu’imiter leurs parents ; il a peur. Il sait hélas aussi que la chute peut être plus rude quand on semble partir de plus haut. Quel immense défi ! M. Lewis est placé n°2554123 dans l’Église Souffrante, ainsi d’ici quelques siècles à peine, dès son entrée dans La Triomphante, nous pourrons lire ses mots plein de Vérité sur les tactiques de l’Adversaire.

... à suivre demain dès 9h.

 1. Ange de la Bonne-Volonté

Réseaux sociaux