Sainte Hildegarde toujours d'actualité

Rédigé par Odon de Cacqueray le dans Culture

Sainte Hildegarde toujours d'actualité

Bien que née il y a presque un millénaire, Saint Hildegarde de Bingen reste encore d’actualité. Voyante dès ses trois ans, rentrée au couvent cinq ans plus tard, elle deviendra mère abbesse avant ses 40 ans, un parcours déjà exceptionnel. Mais Saint Hildegarde n’est pas simplement une religieuse qui a eu la grâce de voir le Christ, c’est également une compositrice, une médecin, une physicienne… De son travail sur les plantes, elle a tiré plusieurs livres tels que De la nature, ou encore Les causes et les remèdes. Sa canonisation et son élévation au rang de docteur de l’Église en 2012 ont aidé à faire connaître ses travaux au plus grand nombre. Elle a inspiré le docteur Wighard Strehlow. 

 

Son travail sur les plantes et leurs vertus curatives est encore utilisé aujourd’hui et mis à jour. Wighard Strehlow est docteur en sciences et naturopathe, il est lié depuis longtemps à Sainte Hildegarde puisqu’il a été formé par le Dr Gottfried Hertzka qui au lendemain de la Seconde Guerre mondiale a redécouvert les remèdes de la sainte femme. Le docteur Strehlow a écrit plusieurs livres autour de la médecine de Sainte Hildegarde, mais ils sont en allemand. Une traduction est parue cette année aux éditions du Rocher de son Guérir par l’alimentation selon Hildegarde de Bingen

Dans la longue introduction de cet ouvrage, le docteur Strehlow rappelle les principes de base de la médecine de Sainte Hildegarde. Il fait remarquer que l’épeautre si cher à la mère abbesse a été considéré, grâce à différentes analyses comme la céréale la plus complète, une confirmation de l'aspect visionnaire de saint Hildegarde. D’autres éléments sont plus surprenants pour qui n’est pas habitué aux recommandations de la mère abbesse, la liste des aliments à éviter par exemple. Les fraises sont prohibées, le chocolat est également déconseillé, les légumes crus sont regardés avec méfiance…

Que manger et comment ? Voilà les questions auxquelles le livre tente d'apporter des réponses. Au-delà des conseils, le docteur Wighard Strehlow propose d’ailleurs 400 recettes, des moyens efficaces de passer de la théorie à la pratique. Des recettes et des remèdes pour assainir son corps. 

 

Le livre pourra intéresser tous ceux qui veulent une première approche de Sainte Hildegarde, néanmoins, l’aspect spirituel manque un peu. Si le lien entre le corps et l’esprit est bien présent, nous aurions aimé voir également apparaître de façon plus marquée, le lien qui unit le cors et l'esprit à l’âme. 

Guérir par l'alimentation selon Hildegarde de Bingen ; 400 recettes - 200 remèdes - 130 aliments de Wighard Strehlow, traduit par Marthe Mensah. Aux éditions du Rocher, 28€. 

Réseaux sociaux