Le Christ, ma foi et le monde,
Le Christ, moi et le monde futur

Rédigé par Franck Widro le dans Récits & Poèmes

Le Christ, ma foi et le monde, <br>Le Christ, moi et le monde futur

Découvrez deux quatrains de Franck Widro, basés sur l'Évangile du 1er décembre.

Le Christ, ma foi et le monde

(sur Matthieu 24, 37-44)

Ô Jésus, je t’aime ; Tu es dans Ta demeure, en mon intime ;

je suis prêt, si j’ai envers moi, le temps et l’autre, de l’estime ;

j’y trouve des réponses ; j’agis, m’ouvre un demain, mon unité ;

seul le Christ est le chemin vers une nouvelle humanité.

Le Christ, moi et le monde futur

(sur Matthieu 24, 37-44)

Je suis prêt, grâce à Dieu, à saisir les opportunités ;

elles m’aident à m’ajuster au Christ, à vivre mon humanité ;

ainsi, ma foi adulte me permet enfin d’oser agir,

bâtir le futur nouveau monde, de la mort le faire surgir !

 

Matthieu 24:37-44 

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Comme il en fut aux jours de Noé, ainsi en sera-t-il lors de la venue du Fils de l’homme. En ces jours-là, avant le déluge, on mangeait et on buvait, on prenait femme et on prenait mari, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; les gens ne se sont doutés de rien, jusqu’à ce que survienne le déluge qui les a tous engloutis : telle sera aussi la venue du Fils de l’homme. Alors deux hommes seront aux champs : l’un sera pris, l’autre laissé. Deux femmes seront au moulin en train de moudre : l’une sera prise, l’autre laissée. Veillez donc, car vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient. Comprenez-le bien : si le maître de maison avait su à quelle heure de la nuit le voleur viendrait, il aurait veillé et n’aurait pas laissé percer le mur de sa maison. Tenez-vous donc prêts, vous aussi : c’est à l’heure où vous n’y penserez pas que le Fils de l’homme viendra. »

Réseaux sociaux