Dieu, le pauvre et le riche,
Le Christ, le monde impie et moi

Rédigé par Franck Widro le dans Récits & Poèmes

Dieu, le pauvre et le riche, <br>Le Christ, le monde impie et moi

Découvrez deux quatrains de Franck Widro, basés sur l'Évangile du 19 janvier dans le Novus Ordo.

Le lendemain, voyant Jésus venir vers lui, Jean le Baptiste déclara : « Voici l’Agneau de Dieu, qui enlève le péché du monde ; c’est de lui que j’ai dit : L’homme qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. Et moi, je ne le connaissais pas ; mais, si je suis venu baptiser dans l’eau, c’est pour qu’il soit manifesté à Israël. » Alors Jean rendit ce témoignage : « J’ai vu l’Esprit descendre du ciel comme une colombe et il demeura sur lui. Et moi, je ne le connaissais pas, mais celui qui m’a envoyé baptiser dans l’eau m’a dit : “Celui sur qui tu verras l’Esprit descendre et demeurer, celui-là baptise dans l’Esprit Saint.” Moi, j’ai vu, et je rends témoignage : c’est lui le Fils de Dieu. »

Jean 1:29-34

Dieu, le pauvre et le riche

(sur Jean 1, 29-34)

Le péché, c’est le refus du Christ, de changer, et d’oser ;

c’est aussi toute passivité devant des pauvres écrasés ;

plus le riche a de bien et plus le nécessiteux n’a rien ;

j’échappe au péché, car je crois en Dieu, et dans les terriens.

 

 

Le Christ, le monde impie et moi

(sur Jean 1, 29-34)

Comme Jean le Baptiste, je dénonce les péchés de la Cité ;

Elle est coupable d’injustices et de crimes contre l’homme, la nature.

L’Agneau de Dieu sauve le monde ; la Paix est possible, notre futur ;

Il me remet mes fautes, m’offre d’être amour, un ressuscité.

Réseaux sociaux