Cases et Bulles : Gon

Rédigé par Richard de Seze le dans Culture

Cases et Bulles : Gon

Profiter du confinement pour approfondir ses connaissances de la Bande-Dessinée, c'est ce que L'Homme Nouveau souhaite vous proposer sur son site à travers ces notules de Richard de Seze : Cases et Bulles (retrouvez également nos vidéos sur la B.D.). 

Gon est un bébé dinosaure orphelin. En tout cas, il ressemble fort à l’idée qu’on peut s’en faire. Il vagabonde dans un monde sauvage peuplé d’animaux contemporains, castors et hyènes, tisserins et requins, criquets et hippopotames, entre autres. Ce manga étrange décrit les tribulations de Gon, ses rencontres avec les autres animaux, la manière dont il ruine leurs écosystèmes, ses bonnes actions envers les animaux orphelins, les corrections sévères qu’il inflige à des prédateurs présomptueux, ses tentatives vaines pour voler, son amour pour les tortues, sa capacité à galvaniser les énergies défaillantes. Le temps dilaté des mangas fait merveille dans l’accentuation croissante des catastrophes que Gon, glouton et indestructible, déclenche ou affronte. C’est un héros généreux et stupide. On touche vraiment, avec ces albums, à ce qu’une différence culturelle peut être, aucun auteur animalier occidental ne pouvant imaginer de pareilles histoires, aux morales indéchiffrables, ni les illustrer avec un trait maniaque de précision au point de rendre les poils de l’ours et les gouttes de la pluie – et, une fois encore, sans aucun son, aucun texte. 

Masashi Tanaka, Gon. Casterman, 1996.

 

Vous souhaitez élargir votre univers de bédéphile ? Regardez un épisode de Voyage en Bande-Dessinée, présenté par Richard de Seze : 

 

Réseaux sociaux