Pour la consécration de la France
aux Cœurs de Jésus et de Marie

Rédigé par la rédaction le dans Religion

Pour la consécration de la France <br>aux Cœurs de Jésus et de Marie

En plus des moyens humains mis en place par les autorités sanitaires de chaque pays, des catholiques, partout dans le monde, implorent leurs évêques de déployer l'arsenal des recours spirituels en leur possession pour lutter contre l'épidémie de cornavirus. Déjà, 24 pays ont été consacrés le 25 mars dernier aux Cœurs de Jésus et de Marie, à Fatima. Une initiative de fidèles supplie les évêques français de bien vouloir prendre les même dispositions pour notre pays. Nous reproduisons leur supplique ci-dessous. 


Le monde est aujourd’hui ébranlé par une crise inédite, crise sanitaire, sociale, économique, crise de civilisation.
Dans ce contexte particulier, les chrétiens, partout dans le monde, ressentent le besoin de se tourner tout spécialement vers Dieu, de s'unir et de se confier à Jésus, Marie et Joseph, en se souvenant que, dans l’Histoire, de tels engagements ne restent jamais sans réponse.
Face à la pandémie meurtrière de Covid-19, un acte spirituel particulièrement fort a été posé le 25 mars dernier par 24 conférences épiscopales du monde pour invoquer la protection du Seigneur et de la Vierge Marie.
Les évêques répondaient à la demande d’un groupe de laïcs qui avait recueilli des milliers de signatures, ainsi que le rapporte Vatican News.
Après avoir récité un chapelet au sanctuaire de Fatima, le cardinal Antonio dos Santos Marto, évêque de Leiria-Fátima, a prononcé un acte de consécration solennel : « En cette singulière heure de souffrance, accueillez ceux qui périssent, encouragez ceux qui se consacrent à Vous et renouvelez l'univers et l'humanité (...) Assistez votre Église, inspirez les dirigeants des nations, écoutez les pauvres et les affligés, exaltez les humbles et les opprimés, guérissez les malades et les pécheurs, relevez les abattus et les découragés, libérez les captifs et les prisonniers, et délivrez-nous de la pandémie qui nous frappe. »
Les 24 pays qui ont été consacrés le 25 mars sont les suivants : Albanie, Bolivie, Colombie, Costa Rica, Cuba, Espagne, Guatemala, Hongrie, Inde, Kenya, Mexique, Moldavie, Nicaragua, Panama, Paraguay, Pérou, Pologne, Portugal, République dominicaine, Roumanie, Slovaquie et le Timor oriental, auxquels se sont ajoutés l'Irlande et l’Angleterre, notamment.
Aujourd’hui, nous sommes nombreux à souhaiter que la France et beaucoup d'autres pays fassent de même, et le dimanche 19 avril 2020, fête de la Miséricorde Divine, pourrait être une occasion très favorable pour s’en remettre solennellement, dans l'unité, aux Cœurs unis de Jésus et de Marie, juste après la semaine pascale.
Dans les conditions particulières de confinement de notre pays aujourd’hui, l’acte de consécration national pourrait être prononcé à huis clos, dans chaque diocèse, dans un sanctuaire privilégié, par chaque évêque local, après quelques jours de préparation que les fidèles pourraient vivre localement ou sur Internet, en lien avec les différentes propositions qui seront faites.
Plusieurs mouvements et organisations (voir la pétition) s’associent à cette supplique de fidèles que nous transmettrons à nos évêques pour soumettre à leur jugement, en esprit filial, l’opportunité d’une telle consécration.
 

Pour rejoindre cette supplique, cliquez ici. 

Réseaux sociaux