L'exposition | Delaperche, un artiste face aux tourments de l’Histoire

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

L'exposition | Delaperche, un artiste face aux tourments de l’Histoire
Jean-Marie Delaperche (1771-1843), Hussard surgissant lors d’une veillée funèbre (1817-1818)

À Orléans, le musée des Beaux-Arts présente pour la première fois, un ensemble d’œuvres de Jean-Marie Delaperche (1771-1843), de son frère cadet Constant (1780-1843) et de leur mère Thérèse Leprince, épouse Delaperche (1743-1814). 

L’histoire a ses témoins, parfois ils disparaissent, parfois ils sont redécouverts. C’est ainsi que le nom de Jean-Marie Delaperche (1771-1843), né à Orléans, est réapparu en 2017. Grâce à l’identification de 91 dessins d’une grande qualité plastique dont seulement quatre portaient sa signature, Olivia Voisin, la directrice du musée d’Orléans assistée d’autres chercheurs, a retrouvé les traces de cette famille d’artistes royaliste, témoin d’une époque terrible allant de « la mort de Louis XVI, à la campagne de Russie, à la chute de Napoléon puis à celles des Bourbons ». En effet, menant leurs enquêtes, ils ont aussi identifié son jeune frère Constant et leur mère, également artistes.

Ces belles feuilles d’une composition parfaite, souvent théâtrale et dynamique, sont réalisées à l’encre diluée dans l’eau, de couleurs limitées, allant de bruns sombres à des beiges ou des gris jusqu’au noir, le tout rehaussé de blanc. La technique de la plume et du pinceau est habile et parfaitement maîtrisée. Ses œuvres souvent allégoriques et tragiques, peuvent comporter de longs commentaires à leur verso où l’artiste explique sa démarche, sa vision de l’art et de l’artiste…

L’exposition présente aussi des pastels de la mère de l’artiste, des sculptures de son frère Constant, des peintures à l’huile et de nombreux documents d’archives.

Une page d’histoire !

Jusqu’au 30 octobre. Musée des Beaux Arts, 1 rue Fernand Rabier, 45000 Orléans.

Réseaux sociaux