L'exposition | Léon Spilliaert, lumière et solitude

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

L'exposition | Léon Spilliaert, lumière et solitude
Léon Spilliaert (1881-1946), Plage à marée basse, 1909. Collection Privée © droits réservés. Musée d’Orsay.

Quel univers étrange que celui de l’artiste Léon Spilliaert, silencieux, solitaire, presque sans couleurs. Ses dessins au cadrage japonisant ont quelque chose d’angoissant et d’angoissé. Ils sont d’une grande tristesse et reflètent le spleen des symbolistes. À Paris, le musée d’Orsay a choisi de présenter les œuvres des quatre premières décennies de sa création. Travaillant sur papier avec de l’encre de chine diluée à l’eau, la mine de plomb, le fusain et quelques crayons de couleurs, il réalise cependant des œuvres originales et fortes. Ainsi la belle Plage à marée basse (1909) où le dessin est réduit au minimum avec au premier plan une flaque d’eau de mer arrêtée par le sable vaseux et noir tandis qu’à l’horizon la lumière se maintient sur la mer lointaine. Ses personnages sont souvent seuls, vus de dos et semblent regarder au loin comme la Femme de pêcheur sur le ponton (1909). Elle paraît attendre le retour du bateau de son mari. 

Ce fils d’un marchand de parfum de luxe d’Ostende en Belgique s’est passionné très tôt pour le dessin. Il a brièvement suivi une formation artistique à l’Académie des Beaux Arts de Bruges (trois mois) et s’est formé au contact d’un collectionneur et libraire bruxellois Edmond Deman. Il s’enthousiasme pour la philosophie mais aussi pour la poésie, devenant ami avec Émile Verhaeren (1855-1916) qui fait parti de ces premiers soutiens et collectionneurs. En 1916, il se marie avec Rachel Vergison et la couleur viendra plus souvent éclairer son art mais c’est un autre sujet.

Jusqu’au 10 Janvier 2021. Musée d’Orsay, 1 rue de la Légion d'Honneur, 75007 Paris. Tél. : 01 40 49 48 14. En application des directives gouvernementales, le musée d’Orsay restera fermé jusqu’à nouvel ordre. Ouverture de 9h30 à 18h le mardi, le mercredi, le vendredi, le samedi et le dimanche de 9h30 à 21h45 le jeudi. Fermeture tous les lundis et le 25 décembre.

Catalogue : Léon Spilliaert (1881-1946), Lumière et solitude, sous la direction de Anne Adriaens-Pannier et de Leïla Jarbouai, éd. Musée d’Orsay-RMN Grand-Palais, 206 p., 39 e. 

Réseaux sociaux