L'exposition | Pharaon, Osiris et la momie

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

L'exposition | Pharaon, Osiris et la momie
Statue du confiseur d’Amon Samout et de sa femme, la dame Moutnefert Vers le règne de Thoutmosis III (v. 1479-1425 av. J.-C.) ou d’Aménophis II (v. 1427-1400 av. J.-C.). Calcaire peint, 37,4 x 20,9 cm. Paris, Musée du Louvre © 2008 Musée du Louvre / Chris

Le musée Granet d’Aix en Provence conserve une splendide collection d’œuvres de l’Égypte ancienne. Dévoilée pour la première fois dans son intégralité au public, complétée par des pièces provenant du Louvre et d’autres musées français et étrangers, elle a pour thème Pharaon, Osiris et la momie. Ce sont plus de 200 objets et des dispositifs numériques qui se déploient sur son parcours. Conçue en trois grands chapitres, l’exposition remémore dans un premier temps les grands collectionneurs qui, de l’ancien régime au XIXe siècle, ont rassemblé ces superbes pièces à Aix-en-Provence. Puis, un autre espace est consacré à Pharaon. Une imposante statue en grès rose d’époque ramesside (XIIIe-XIIe siècle av J.-C.) le montre debout dans toute sa splendeur. Deux superbes fragments d’une paroi de mastaba présentent des prêtres funéraires. Les différentes divinités sont aussi évoquées. Le dieu Osiris (premier pharaon selon la tradition), dont le musée possède un bronze d’une taille exceptionnelle pour l’époque, est au centre, avec, non loin, la déesse Isis, sa sœur et épouse. On la découvre assise en femme allaitant son fils Horus (VIIe-VIe siècle av. J.-C.). Toutes sortes d’animaux auxquels les Égyptiens dans le dernier millénaire de leur civilisation ont rendu un culte, sont aussi donnés à voir, parfois momifiés. Un étonnant varan d’époque ptolémaïque en est un exemple, ou encore un cercueil en bois d’une carpe du Nil… Un grand sarcophage, couvert de magnifiques peintures, illustrant le passage d’un personnage masculin entouré de divinités vers sa nouvelle vie, retient le regard, tandis qu’on apprend que la momie qu’il contenait est celle d’une femme d’époque plus tardive. Le livre des morts, provenant du Louvre, est aussi exposé. Parmi ses hiéroglyphes, une représentation du tribunal d’Osiris où le cœur d’un défunt est pesé avec sur l’autre plateau une représentation de la « vérité ».

Une civilisation étonnante qui n’a pas fini de révéler ses secrets !

 

Jusqu’au 14 février 2021. Musée Granet, Place Saint Jean de Malte, 13100 Aix-en-Provence. Tél. : 04 42 52 88 32.

Musée ouvert du mardi au dimanche de 12h à 18h
Fermeture hebdomadaire le lundi.
Fermetures annuelles les 25 décembre, 1er janvier et 1er mai.

Le musée est fermé pour l'instant en raison de la situation sanitaire. Téléphoner pour se renseigner sur la réouverture.

Réseaux sociaux