Spécial mi-carême : de la crêpe et de ses déclinaisons

Rédigé par Anne Bernet le dans Culture

Spécial mi-carême : de la crêpe et de ses déclinaisons

Ronde, dorée, solaire en un mot, la crêpe, en Occident, salue le retour du soleil et les jours qui, enfin, rallongent. Ce n’est pas pour rien qu’elle apparaît sur les tables le 2 février, époque où, souvent, l’hiver faiblit. Facile à faire, et peu coûteuse, elle constituait, lorsque les soudures alimentaires devenaient difficiles, un repas de fête roboratif.

De nos jours, l’on en mange toute l’année, parce que, partout, les crêperies bretonnes l’ont popularisée, et, qu’elle soit de blé noir ou de froment, transformée en repas complet. Mais, le savez-vous, la recette de base et la forme de ce plat sont quasi universelles et, si en cette veille de Mardi Gras ou à l’approche de la Mi-Carême, vous êtes fatigué des crêpes de grand-mère, Le grand livre des crêpes et des galettes, gros ouvrage collectif (Ouest-France, 350 p., 21 €) vous donnera cent façons de vous renouveler.

Voici en effet incontestablement de quoi faire le bonheur des gourmands à longueur d’année. Voici un festival de recettes, classiques ou inédites, mettant à l’honneur la galette de sarrasin et la crêpe de froment bretonnes, mais aussi toutes leurs cousines françaises et étrangères : crapiau morvandiau, taloak basque, ficelle picarde, panisses et socca provençaux, matefaim lyonnais, boulaigou limousin, tourtous corrézien, naan indien, kisra algérienne, arepas colombien, tortillas et quesallidas mexicaines, rouleaux de printemps chinois, okonomiyaki japonais, bahn xéo vietnamiens, blini russes, pancakes et crumpets anglais, blintz israéliens.

De la traditionnelle galette saucisse, complète, Guéméné, noix de saint-Jacques, antiboise, aux étonnantes galichonettes de légumes à la crème épaisse de curry, des ravioles au crabe au millefeuilles de blé noir au crabe, des galichons aux timbales de blé noir aux ris de veau et herbes du jardin, en passant par des wraps à toutes les sauces, des crêpes Suzette, citron, chocolat, caramel, flambées aux pommes jusqu’aux raffinées aumônières de pommes au coulis de cidre, tulipes de crêpes croustillantes à la mousse de framboise, crêpes à la farine de châtaigne flambées au whisky, café crêpes, bûche de crêpes aux marrons, roulés de froment au café, c’est un prodigieux défilé de gourmandises sucrées et salées à savourer chaque jour et à consommer sans modération !

Réseaux sociaux