Au quotidien n°173 : quand la Chine…

Rédigé par la rédaction le dans Politique/Société

Au quotidien n°173 : quand la Chine…

Un diplomate singapourien, Kishore Mahbubani, estime que la Chine sera bientôt la première puissance mondiale devant les Etats-Unis. Le Point (18 mars) l’a interrogé au sujet de la nouvelle guerre froide qui se livre actuellement sur fond de pandémie.

N’est-il pas prématuré d’affirmer que la Chine a déjà gagné ? 

Kishore Mahbubani : Il est en effet trop tôt pour dire qui l’emportera, de la Chine ou des États-Unis. Mais il n’est pas trop tôt pour affirmer que la Chine peut gagner. Pour les Américains, habitués à toujours triompher, l’idée qu’ils puissent perdre est inconcevable ! Pourtant, il est évident qu’un pays comme les États-Unis, qui n’a pas 250 ans, peut être vaincu par une civilisation qui a 4 000 ans. 

Vous-même, souhaitez-vous la victoire chinoise ? 

(…) La Chine a déjà émergé comme la deuxième économie du monde. Je prédis avec une certaine confiance qu’elle deviendra la première d’ici dix à quinze ans. Il n’y a rien que nous puissions faire pour arrêter son retour en force. Elle a été numéro un durant dix-huit des vingt derniers siècles. Qu’elle le redevienne constitue un développement parfaitement naturel. Ceux qui, aux États-Unis et dans le reste de l’Occident, versent dans la pensée magique en croyant qu’elle peut être stoppée ne comprennent pas la longue Histoire.

Qu’est-ce qui vous fait penser que la Chine est différente de l’URSS et peut vraiment surpasser les États-Unis ?

L’URSS, qui a duré moins d’un siècle, était une création relativement neuve sur la scène mondiale. La civilisation chinoise est là depuis quatre mille ans. La population soviétique a toujours été moins nombreuse que celle des États-Unis ; celle de Chine lui est aujourd’hui plus de quatre fois supérieure. L’économie de l’Union soviétique n’a jamais pu ne serait-ce que talonner l’économie américaine. La Chine, elle, a déjà une économie plus forte en parité de pouvoir d’achat. 

Réseaux sociaux