L'exposition l La Dynastie Francken

Rédigé par Céline Vicq le dans Culture

L'exposition l La Dynastie Francken
Hieronymus I Francken (1543-1610), L’Adoration des bergers, 1585, Paris, cathédrale Notre-Dame, chapelle des Fonts baptismaux © P. Lemaître.

Le musée de Flandre, situé à Cassel, au sommet du mont le plus élevé de ce département du nord, a rouvert ses portes en 2010. Il est installé dans un magnifique bâtiment, l’Hôtel de la Noble Cour, et présente des expositions originales mettant en avant des artistes oubliés.

Actuellement c’est « La Dynastie Francken » qui est à l’honneur. Il s’agit d’une famille de treize peintres talentueux qui a marqué le monde artistique flamand de la fin du XVIe siècle jusqu’au milieu du XVIIe siècle. Identifier leurs mains est difficile sauf quand les œuvres sont signées ou datées ce qui n’est pas toujours le cas. Issus de la région d’Anvers, ils ont travaillé jusqu’à Amsterdam et Paris.

L’un d’entre eux Frans I Francken (1542-1616) a été portraituré par Rubens lui-même. Ces artistes réalisent un grand nombre de scènes religieuses. Sont donnés à voir une splendide Adoration des bergers (1585), toute en douceur et délicatesse, où les mains des personnages sont magnifiquement expressives, de Hieronymus I Francken (1543-1610). Elle était présentée dans la chapelle des Fonts baptismaux de la cathédrale Notre-Dame de Paris et fut, fort heureusement, épargnée des flammes lors de l’incendie en 2019. Un bel Autoportrait nous fait découvrir le visage du peintre. Un superbe triptyque, provenant de la cathédrale d’Anvers, représentant Le Christ parmi les docteurs (1587), du même Francken a été généreusement prêté. Il est ainsi possible de le voir de près. On remarque la qualité de sa composition avec le Christ en son centre derrière lequel se trouvent Marie et Joseph. Les savants expriment la surprise devant la sagesse et la science de cet enfant tandis que d’autres semblent scruter les Écritures pour vérifier ses propos, donnant à ce panneau central un dynamisme étonnant, tout ceci réalisé avec une palette aux coloris subtils.

Le plus connu de cette dynastie est Frans II Francken (1581-1642). Très prolixe, il a produit des œuvres religieuses dont le surprenant Allégorie de la Pictura sacra ou le Christ dans l’atelier (1616-1620). On y voit, dans un atelier comportant de nombreux tableaux et sculptures illustrant des épisodes du Nouveau Testament, une femme assise peignant la Nativité devant le Christ ressuscité qui la regarde. Au sommet de ce tableau apparaît le Paradis avec des anges musiciens. Ce travail commandé par un juif converti au catholicisme révèle l’incroyable dextérité de cet artiste qui réalise aussi d’émouvantes scènes de la passion (Le Portement de croix) mais également d’impressionnantes scènes de sorcellerie et des réalisations sur des thèmes mythologiques (Orphée dans le monde souterrain)…

Une époustouflante lignée de peintres... À ne pas manquer !

 

Jusqu’au 2 janvier 2022. Musée de Flandre, 26 Grand’place, BP38, 59670 Cassel. Ouvert du mardi au dimanche de 10h à 18h. Fermé le lundi, le 25 déc. et le 1er janv. Gratuit le premier dimanche du mois et la dernière heure d’ouverture.

Catalogue : La Dynastie Francken, ouvrage collectif, Sandrine Vézilier Dussart (dir.), In fine éditions d’art, 216 p., 32 €.

 

Réseaux sociaux