Un trentain pour Christine Rudent

Rédigé par La Rédaction le dans Tribune libre

Un trentain pour Christine Rudent

Si vous souhaitez vous associer à la célébration d'un trentain de messes pour Christine Rudent, collaboratrice à L'Homme Nouveau, qui fut de 2012 à 2018 l'interlocutrice privilégiée de nos lecteurs, et décédée ce 21 septembre, vous pouvez vous rendre sur la page dédié aux dons du site de L'Homme Nouveau (ici), choisir les dons sans reçus fiscaux (premier choix), puis choisir une somme, confirmer son choix en cliquant sur "ajouter au panier", puis "voir mon panier",  et préciser dans la case "code de réduction" : Trentain. Terminer l'opération en cliquant sur "valider et commander".

 

Vous pouvez également envoyer un chèque à l’ordre de L’Homme Nouveau/Opération trentain à L’Homme Nouveau, 10 rue Rosenwald, 75015 Paris.

Pour information : un trentain : 595 € et une messe : 18 €

Resquiescat in pace

 

Qu'est-ce qu'un trentain grégorien ?

Le trentain grégorien remonte à la fin du VIe siècle. Avant d’être pape, Grégoire le Grand était abbé de l’abbaye de St André à Rome. Or il a découvert que l’un de ses moines qui venait de mourir possédait des pièces d’or. L’abbé jeta le corps et les pièces dans une décharge publique mais plein de miséricorde, il fit célébrer la messe durant trente jours pour la délivrance du moine. Au terme du trentain, le moine apparut à l’un de ses frères et annonça qu’il était délivré du Purgatoire grâce à ces messes. (sources : diocèse d'Avignon)

Pour en savoir plus, voir ici.

Réseaux sociaux