Omerta dans l'Eglise en France :
peut-on questionner le rapport Sauvé ?
Éléments de réponse par le Club des Hommes en Noir

Rédigé par la rédaction le dans Religion

Omerta dans l'Eglise en France : <br>peut-on questionner le rapport Sauvé ? <br>Éléments de réponse par le Club des Hommes en Noir

Retrouvez Le Club des Hommes en Noir pour sa troisième saison. Cette émission fondée en 2012, sur une radio bien connue, par Philippe Maxence, a un concept simple : l'actualité de l'Église décryptée par des prêtres et un laïc.

L'Homme Nouveau publie dans son numéro 1748 du 4 décembre huit pages exceptionnelles sur les décisions prises par les évêques de France lors de leur assemblée à Lourdes. Pour analyser ces décisions il était nécessaire de revenir sur le rapport de la Commission Indépendante sur les Abus Sexuels dans l'Eglise (CIASE) qui est à l'origine d'une grande partie des décisions sus-mentionnées. En parallèle de la sortie de ce numéro, huit membres de l'Académie catholique de France ont rédigé une note divulguée dans la presse et mettant en doute la méthodologie du rapport Sauvé. Face à ce travail de fonds Mgr Emmanuel de Moulin-Beaufort a annoncer démissionner de cette instance, sans répondre sur le bien-fondé de cette note. Est-ce à dire qu'il n'est plus possible de dialoguer dans et avec l'Eglise ? Philippe Maxence recevait pour parler de ce sujet : le Père Michel Viot, l'abbé Celier, l'abbé Guelfucci et Guillaume de Thieulloy.

 

Notre dernier numéro est en vente ici :  

Pour faire un don, aider le Club des Hommes en Noir et bénéficier d'une déduction fiscale : cliquez là.

Vous pouvez également rédiger un chèque à l'ordre du Fonds de dotation Homme Nouveau (FDHN) et l'envoyer à L'Homme Nouveau, 10, rue Rosenwald, 75015 Paris.

Plus d'informations par courriel : fondsHN@gmail.com ou au téléphone : 01 53 68 99 71

Réseaux sociaux