L'Imitation de Jésus-Christ, livre premier, chapitre VII : Qu'il faut fuir l'orgueil

Rédigé par Thomas a Kempis le dans Religion

L'Imitation de Jésus-Christ, livre premier, chapitre VII : Qu'il faut fuir l'orgueil

Sur le site de L’Homme Nouveau, chaque dimanche nous retrouvons L’Imitation de Jésus-Christ, ce grand ouvrage de spiritualité qui est ici publié chapitre après chapitre et livre après livre (il en contient quatre). Nous publions aujourd’hui le chapitre sept du Livre premier intitulé « Avis utiles pour entrer dans la vie intérieure ». La traduction utilisée est celle de l'abbé Félicité de Lamennais.

 

Ne pas mettre son espérance dans les hommes

1. Insensé celui qui met son espérance dans les hommes ou dans quelque créature que ce soit. N'ayez point de honte de servir les autres, et de paraître pauvre en ce monde pour l'amour de Jésus-Christ. Ne vous appuyez point sur vous-même, et ne vous reposez que sur Dieu seul. Faites ce qui est en vous, et Dieu secondera votre bonne volonté. Ne vous confiez point en votre science, ni dans l'habileté d'aucune créature, mais plutôt dans la grâce de Dieu qui aide les humbles et qui humilie les présomptueux.

Ne pas se glorifier des richesses

2. Ne vous glorifiez point dans les richesses que vous pouvez avoir, ni dans la puissance de vos amis, mais en Dieu, qui donne tout, et qui, par-dessus tout, désire encore se donner lui-même. Ne vous élevez point à cause de la force ou de la beauté de votre corps, qu'une légère infirmité abat et flétrit. N'ayez point de complaisance en vous-même à cause de votre esprit ou de votre habileté, de peur de déplaire à Dieu, de qui vient tout ce que vous avez reçu de bon de la nature.

Ne pas se croire meilleur que les autres

3. Ne vous estimez pas meilleur que les autres; peut-être êtes-vous pire aux yeux de Dieu, qui sait ce qu'il y a dans l'homme. Ne vous enorgueillissez pas de vos bonnes oeuvres, car les jugements de Dieu sont autres que ceux des hommes, et ce qui plaît aux hommes, souvent lui déplaît. S'il y a quelque bien en vous, croyez qu'il y en a plus dans les autres, afin de conserver l'humilité. Vous ne hasardez rien à vous mettre au-dessous de tous, mais il vous serait très nuisible de vous préférer à un seul. L'homme humble jouit d'une paix inaltérable, la colère et l'envie troublent le coeur du superbe.

Réseaux sociaux

Ajouter un commentaire

Après validation par l'Homme Nouveau, le commentaire sera mis en ligne sur le Blog.
Pour commenter cet article, veuillez remplir le formulaire suivant :

* Champs obligatoires

Aucun commentaire